Football - Soccer - Sevilla v Olympique Lyon - UEFA Champions League Group Stage - Group H - Ramon Sanchez Pizjuan Stadium, Seville, Spain - 27/09/2016. Sevilla's Wissam Ben Yedder celebrates after scoring against Olympique Lyon . REUTERS / Marcelo del Pozo (Reuters)
Étranger

Wissam Ben Yedder et Lucas Hernandez dans l'équipe type du week-end pour les quatre grands championnats européens

Voici notre équipe type du week end sur les quatre grands championnats (Bundesliga, Liga, Premier League, Serie A). Cette formation s'articule en 3-4-3.

Diego Alves (Valence)
L'Atlético Madrid s'est imposé 2-0 à l'extérieur et, pourtant, c'est le gardien de Valence qui mérite la couronne de meilleur joueur du match. C'est que Diego Alves s'est montré prodigieux, repoussant les penalties de Griezmann (43e) et Gabi (69e), ainsi que plusieurs occasions en or de ce même Griezmann, de Gameiro et de Gabi. Les deux buts des Colchoneros ? Tant Griezmann (63e) que Gameiro (90e+3) l'ont fusillé de quelques mètres, avec une défense aux abonnés absents. Sans lui, les pensionnaires du Mestalla auraient pris une avoinée !
Un solide Lucas Hernandez face à Valence.
Un solide Lucas Hernandez face à Valence.
Konstantinos Manolas (AS Roma)
Un match de taulier face à l'Inter. Après avoir complètement mis Icardi sous l'éteignoir, il a offert la victoire (2-1) à la Roma à l'entrée du dernier quart d'heure en déviant de la tête un coup franc de Florenzi. C'est le premier but du défenseur grec depuis six mois.
 
Patrick Van Aanholt (Sunderland)
Les Black Cats n'ont pas abandonné la dernière place de Premier League, mais ils ont évité la défaite à domicile face à WBA grâce à un but de leur joker néerlandais qui, dès son entrée à l'heure de jeu n'a cessé de pousser, ceci jusqu'au but égalisateur (1-1), plein d'opportunisme, à la 83e minute. Coaching (presque) gagnant pour David Moyes.

Lucas Hernandez (Atlético Madrid)
Appelé à remplacer Godin, blessé, le jeune Français (20 ans) a tenu admirablement bien la route face à Valence, observant un marquage stricte sur les attaquants adverses. On lui doit notamment un beau sauvetage sur une incursion de Santi Mina.
Dele Alli a rayonné face à Man City. (Reuters)
Dele Alli a rayonné face à Man City. (Reuters)
Manuel Locatelli (Milan AC)
On l'avait entre-aperçu en fin de saison dernière. Aujourd'hui, le très jeune milieu rossonero (18 ans et 10 mois) profite de chaque occasion que lui offre Montella pour faire étalage de sa classe. Dimanche, il a inscrit son premier but en Serie A au cours du match victorieux (4-3) face à Sassuolo. Un but somptueux : une frappe du gauche à la limite de la surface qui a fini sa course dans la lucarne de Consigli.

Dele Alli (Tottenham)
Les Spurs ont donné une leçon de jeu aux Citizens de Guardiola et l'international anglais a récité une partition sans fausse note, avec, en bonus, le but du 2-0 sur une passe décisive de l'inévitable Son.

Hakan Çalhanoglu (Leverkusen)
Après un succès manqué in extremis à Monaco (1-1) en Ligue des champions, le Bayer a évacué toute sa rage sur le Borussia Dortmund, battu 2-0 au terme d'une belle prestation collective du club de Leverkusen, et notamment des milieux Kampl et Çalhanoglu. Ce dernier a particulièrement brillé par son aisance technique et les bons ballons distillés à ses camarades. C'est sur un corner de Çalhanoglu que Mehmedi a ouvert le score de la tête et c'est en conclusion d'une de ses accélérations que «Chicharito» a doublé la mise.

Baldé Keita (Lazio)
Dans un rôle de milieu offensif, le Sénégalais d'Espagne a fait merveille dans les rangs de la Lazio, effaçant les joueurs de l'Udinese comme des plots et inscrivant son nom sur le tableau d'affichage grâce à un pointu du droit après avoir démarré dans le dos de la défense frioulane. Sur le point de partir cet été, Baldé Keita se révèle match après match l'un des élements clé de cette dynamique Lazio de début de saison (4e au classement).
Libéré, Embolo va-t-il continuer sur cette série après la trêve ? (Reuters)
Libéré, Embolo va-t-il continuer sur cette série après la trêve ? (Reuters)
Wissam Ben Yedder (FC Séville)
Les Andalous ont dépassé le Barça au classement et sont installés à la troisième place. Et ils doivent une fière chandelle à leur attaquant français qui a fait plier un coriace Alves d'un doublé (2-1). L'ancien Toulousain a inscrit le premier, du droit, en pleine surface, à la réception d'une talonnade de Ganso, juste avant le dernier quart d'heure. Et alors que le promu a égalisé (83e), il a marqué le but de la victoire d'une talonnade du gauche sur une remise de Vitolo en plein temps additionnel (90e+1). Ben Yedder boucle ainsi une belle semaine après son but décisif face à Lyon (1-0) en Ligue des champions.

Iago Aspas (Celta Vigo)
Corrigé (1-4) à Vigo la saison passée, le Barça s'est incliné à nouveau face au Celta, c'est fois 4-3. Le grand bonhomme du succès des Galiciens est bien Iago Aspas, qui a semé la panique dans le camp blaugrana par ses accélérations balle au pied et ses dribbles en mouvement. Auteur de la passe décisive sur le premier but du Celta, celui de Sisto, il a réalisé le 2-0 sur un beau tir croisé du gauche à la demi-heure de jeu. Grâce à ce succès, l'équipe de Berizzo intègre la première moitié de tableau.

Breel Embolo (Schalke 04)
Monsieur 25 M€ s'est enfin réveillé ! Celui pour lequel Schalke avait cassé sa tirelire cet été pour le chiper au FC Zurich a fini par trouver le chemin des filets en Bundesliga (il n'avait jusque-là marqué qu'un seul but, en Coupe d'Allemagne). Et au meilleur moment : Embolo a réalisé un doublé contre Mönchengladbach (4-0) et le club de Gelsenkirchen s'est imposé en championnat après cinq défaites de rang. Le premier but du Suisse est un plat du pied droit sur un centre de la gauche de Kolasinac ; sur le second, on le voit chiper un ballon à Christensen aux 40 mètres, le déborder, puis dribbler le gardien avant de frapper malgré le retour désespéré du fautif défenseur danois.
Roberto Notarianni
Réagissez à cet article
500 caractères max