kolodziejczak (timothee) (S.Boue/L'Equipe)
Transferts

Timothée Kolodziejczak : «Je voulais vraiment continuer à Saint-Etienne»

Le défenseur, prêté l'an dernier chez les Verts, a définitivement signé dans le Forez. Pour France Football, il explique son choix.

«Vous voilà de retour chez les Verts. Ça vous a inquiété que ça traîne un peu ?
Non, j'y étais préparé. Je savais que ça allait prendre du temps. C'était un petit feuilleton c'est vrai mais j'ai pris du recul sur tout ça. Je me suis préparé au Mexique et j'ai attendu le feu vert. Je suis content de revenir ici.
 
Le contact n'a jamais été rompu ?
J'ai eu pas mal de joueurs au téléphone, le coach tous les trois ou quatre jours. Le fil n'a jamais été rompu. De toutes manières, je voulais continuer l'aventure ici. Il y a une bonne bande de potes, le groupe est top. C'est agréable de venir tous les jours à l'entraînement avec ces mecs-là... Le staff est pratiquement le même, à part le coach Gasset qui est parti. Les cadres sont restés hormis Rémy Cabella. C'est un club familial, je voulais me stabiliser et enchaîner deux saisons. J'ai mes repères, j'ai pris mes marques au sein du club avec les gens qui y travaillent. Je me sens comme chez moi.
«Cette année, je suis vraiment venu pour jouer dans l'axe»
Avez-vous déjà discuté de votre poste avec Ghislain Printant ?
Cette année, je suis vraiment venu pour jouer dans l'axe. Après, s'il y a des soucis, je peux toujours dépanner à gauche s'il y a des problèmes.
 
Hâte de découvrir la Coupe d'Europe dans le Chaudron ?
J'ai eu la chance de la gagner deux fois avec Séville. On m'a dit qu'à Saint-Etienne, il y avait un parfum spécial les soirs d'Europe... J'ai hâte de découvrir tout ça mais il va falloir que l'on trouve un bon équilibre entre le Championnat et la Ligue Europa. Ce sera à nous, les plus anciens, de transmettre notre expérience et de prendre toute la pression pour les jeunes.»
 
J.T.

Un entretien à retrouver au coeur de notre double-page "Le Grand Mercato" dans le nouveau numéro de FF disponible dès mardi en kiosque et en ligne à partir de lundi à 18 heures en cliquant ici.

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :