Avant Gilbraltar-Norvège, mercredi, Erling Haaland avait révêtu un tee-shirt sur lequel était inscrit
À LIRE DANS FF

On a appris, vers un boycott de la Norvège au Mondial 2022

Même si elle se qualifiait pour le Mondial 2022, ilest plus que probable que la sélection norvégienne ne se rendra pas au Qatar.

Le club de Tromsö a lancé la campagne de boycott le 26 février en publiant un communiqué dans lequel on lisait : «Il est totalement inacceptable que les fondations de notre tournoi le plus important soient la corruption, une version moderne de l'esclavage et la mort d'un grand nombre de travailleurs.» Six autres clubs de l'élite ont emboîté le pas depuis, et l'option du boycott sera débattue lors d'une assemblée générale extraordinaire de la Fédération, le 20 juin. Selon nos infos, il ne fait plus de doute qu'il sera décidé de tourner le dos au Mondial 2022, ce qui constituerait une première.

Les associations de supporters des seize clubs de L1, regroupées au sein d'un groupe de pression, Var Football («Notre football»), se sont toutes prononcées en faveur du boycott. Le modèle démocratique en Norvège fait que, quel que soit l'avis de la Fédération, si les fans veulent ce boycott, ils l'obtiendront. Tout club a le droit de proposer une motion lors des AG de la Fédé et tous les clubs norvégiens sont, selon la loi, la propriété de leurs supporters.

Lors des matches de qualification, les joueurs portaient des tee-shirts sur lesquels avait été imprimé «Droits humains», et le nouveau capitaine de la sélection, Martin Odegaard, a déclaré : «C'est formidable qu'il y ait tant de gens en Norvège qui se préoccupent de quelque chose d'aussi difficile. Boycott ou pas, il est important de se concentrer sur la manière de changer les choses.» Ce n'est donc pas des coéquipiers de Haaland que viendra l'opposition au boycott. Rendez-vous le 20 juin pour confirmation.

Philippe Auclair

Réagissez à cet article
500 caractères max
soudantjp 5 avr. à 18:58

Bravo à eux et honte aux moutons

ADS :