President of the Football Association of Slovenia and candidate for the UEFA presidency Aleksander Ceferin delivers a speech before the election for the new UEFA President in Athens, Greece September 14, 2016. REUTERS/Alkis Konstantinidis (Reuters)
Digest

Ceferin, Cvetinovic, A. Henry, Hugues et Beckenbauer : les cinq infos à retenir de la matinée

UEFA : Ceferin, nouveau président

Aleksander Ceferin, le président de la Fédération slovène, favori du scrutin, a été élu, mercredi midi, président de l'UEFA. Il remplace Michel Platini. Lors du congrès électif de l'institution, il a obtenu un large succès, avec 42 voix contre seulement 13 à son adversaire, Michael van Praag, le président de la Fédération néerlandaise.

Lens : Cvetinovic jusqu'en 2019

Arrivé à Lens la saison denière, le défenseur serbe Dusan Cvetinovic a prolongé son contrat avec Lens. Les deux parties sont désormais liées jusqu'en juin 2019 comme indiqué par le club artésien.

Féminines : A. Henry au PSG ?

Exilée depuis juin au Portland Thorns FC aux Etats-Unis, où elle a signé un contrat de deux ans, Amandine Henry, l'ancienne milieu de Lyon, pourrait revenir en France pour une pige, au PSG précisément. Désormais entraîné par Patrice Lair, également un ancien de l'OL, le club parisien aimerait récupérer l'internationale française dès la fin des play-offs du Championnat américain, pour lesquels Henry est qualifiée (finale le 9 octobre).

Stoke City : Mark Hughes sanctionné ?

Mark Hughes, l'entraîneur de Stoke City, pourrait être sanctionné par la Fédération anglaise. Hughes est accusé de «conduite inappropriée» après avoir été expulsé, samedi, lors de la défaite contre Tottenham (4-0). Il avait vivement protesté contre l'arbitre de la rencontre après que son attaquant, Arnautovic, a été averti pour un plongeon.

Allemagne : Beckenbauer critiqué par le président de la Fédération

Reinhard Grindel, le président de la Fédération allemande de football, s'en est pris à Franz Beckenbauer ce mercredi. Le Kaizer, déjà poursuivi en Suisse pour gestion déloyale, escroquerie et blanchiment d'argent dans le cadre de l'enquête en cours sur le Mondial de Football 2006, est cette fois ciblé pour avoir reçu la somme de 5,5 millions d'euros pour un travail effectué pour la société de paris Oddset en 2006, rapporte la presse allemande.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :