04.10.2015, Estadio Vicente Calderon, Madrid, ESP, Primera Division, Atletico Madrid vs Real Madrid, 7. Runde, im Bild Real Madrid´s Cristiano Ronaldo // during the Spanish Primera Division 7th round match between Atletico Madrid and Real Madrid at the Estadio Vicente Calderon in Madrid, Spain on 2015/10/04. EXPA Pictures © 2015, PhotoCredit: EXPA/ Alterphotos/ Victor Blanco  *****ATTENTION - OUT of ESP, SUI***** *** Local Caption *** (L'Equipe)
Ligue des Champions - Huitièmes

Triplés, records et coups francs d'exception... Ces fois où Cristiano Ronaldo a dévoré l'Atlético Madrid

L'Atlético Madrid est une des victimes préférées de Cristiano Ronaldo, qui a inscrit 22 buts et délivré 8 passes décisives en 29 matches contre les Colchoneros. Retour sur ses quatre meilleures performances face aux Madrilènes.

11 avril 2012 : le match le plus abouti

C'est la première vraie masterclass de Cristiano Ronaldo contre l'Atlético Madrid. Malgré un bon début de match, les Colchoneros n'arrivaient pas à marquer. Une fois leur temps fort passé, c'en était terminé. Suite à une faute obtenue aux 40 mètres par Karim Benzema, le Portugais s'élançait et trompait Thibaut Courtois d'une frappe flottante incroyable (1-0, 25e). Le but de la tête de Falcao (55e) n'y changeait rien, CR7 était en feu. Trois minutes plus tard, à quelques mètres à gauche de l'entrée de la surface, il déclenchait une frappe aussi soudaine que surpuissante qui faisait mouche (1-2, 58e). Après avoir transformé un penalty obtenu par Gonzalo Higuain (1-3, 83e), il finissait la soirée en beauté en servant parfaitement José Callejon seul en contre (1-4, 88e). Avec trois buts et une passe décisive, Cristiano Ronaldo a littéralement roulé sur l'Atlético Madrid. Le début d'une longue histoire...

1er décembre 2012 : Iker Casillas ne s'en est pas remis

Pour une rare fois, l'Atlético avait l'avantage avant le derby. Devant au classement, les Colchoneros n'ont pourtant pas fait le poids sur le terrain. Cette fois-ci, la débandade commençait à la 15e minute, encore sur coup franc. Légèrement excentré côté gauche, il crucifiait Thibaut Courtois d'une frappe enroulée côté mur millimétrée. A l'autre bout du terrain, Iker Casillas restait bouche bée. En deuxième période, et pour assurer la victoire, il adressait une passe décisive à Mesut Özil (65e). Ajoutez à cela deux poteaux, et vous obtenez une performance XXL du Portugais. Une de plus dans le derby.

19 novembre 2016 : Un triplé pour l'histoire du derby

Celui-ci intervient dans un contexte particulier. Tout d'abord, il s'agissait du dernier derby dans le stade Vincente Calderon, avant que l'Atlético n'emménage au Wanda Metropolitano. Ensuite, les Merengue restaient sur six derbies sans succès. Enfin, l'effectif de Zinédine Zidane était décimé. Toni Kroos, Casemiro, Pepe, Sergio Ramos et Karim Benzema étaient tous absents. Cristiano Ronaldo a donc pris les choses en main. Comme souvent, c'était sur coup franc qu'il ouvrait la marque. Aux 30 mètres, plein axe, il profitait du pas de côté de trop de Jan Oblak pour l'ajuster sur sa gauche (1-0, 22e). Après avoir transformé un penalty qu'il avait lui-même obtenu à la 70e minute, il détruisait les derniers espoirs de l'Atlético sur un contre. Bien placé au second poteau, il réceptionnait un très bon centre de Gareth Bale (3-0, 76e). Il aurait même ajouté une réalisation à ses compteurs si la goal-line technology avait été de la partie, puisqu'une tête puissante du Portugais franchissait la ligne avant d'être repoussée par Jan Oblak (12e). Peu importe, les trois buts ont suffi pour faire de lui le meilleur buteur de l'histoire du derby, avec 18 réalisations.

2 mai 2017 : Un triplé et quatre records

Pour les demi-finales aller de Ligue des champions, Cristiano Ronaldo a vu les choses en grand. Avec ses mèches de cheveux blondes, il n'a pas tardé à faire la différence. Dès la dixième minute, il reprenait un centre de Casemiro de la tête. Une volée puissante (73e) et une frappe à bout portant suite à une belle action collective (87e) concluaient le chef-d'œuvre. En plus d'assurer la qualification des siens pour la finale de Ligue des champions, le Portugais entrait dans l'histoire par la grande porte. Treize buts marqués lors des demi-finales de C1, c'est un record. Deux triplés consécutifs dans des matches à élimination directe de C1, c'est un record (il avait mis trois buts lors du quart de finale retour contre le Bayern). Marquer dix buts par saison pendant six exercices de suite en C1, c'est un record. Inscrire 50 buts dans les matches à élimination directe de C1, vous l'aurez deviné, c'est un record. Bref, ce match-là restera clairement dans les annales du football.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :