Eder Militao (FC Porto), recruté par le Real Madrid. ( Reuters)
Transferts

Transferts en dehors des dates officielles : mode d'emploi du mercato « hors-piste »

Le Bayern et le Real Madrid n'ont pas attendu juin et le coup d'envoi officiel du mercato estival pour annoncer les venues (le 1er juillet prochain) de Lucas Hernandez, Benjamin Pavard et Eder Militao. Mode d'emploi de ce type de « mercato hors mercato ».

« Les instances du football ont instauré des périodes officielles de mercato (hivernal et estival), où tout le monde (clubs, agents, joueurs) peut parler à tout le monde, décrypte pour nous un agent licencié français. Normalement, on n'a pas le droit d'approcher (et de signer) un joueur d'un autre club en dehors de ces périodes, c'est le règlement... »
Mais alors pourquoi et comment, Lucas Hernandez, Benjamin Pavard ou Eder Militao, dont les contrats en cours avec leur club respectif couraient respectivement jusqu'en 2024, 2021 et 2023, ont-ils déjà annoncé leur transfert prochain au Bayern (pour les deux premiers) et au Real Madrid en juillet prochain, alors que le mercato hivernal est terminé depuis fin janvier, et le coup d'envoi du mercato estival est fixé à début juin ?
« Quand un transfert est annoncé hors périodes de mercato, cela signifie simplement que les clubs se sont entendus entre eux en amont, et que tout le monde est d'accord, poursuit l'agent. La plupart du temps, dans les grands clubs, les accords sont trouvés bien avant le mercato, qui sert seulement à finaliser ce qui a été discuté en janvier, en mars ou en avril... »
« En fait, pour nous, le mercato, c'est toute l'année ! » - un agent
Mais comment donc « discuter » en amont si la loi n'autorise pas un club à approcher un joueur (ou l'inverse) hors mercato... ? « C'est très simple, nous explique l'agent, en décortiquant de façon fictive le cas Hernandez. Imaginez : le Bayern appelle officieusement l'agent d'Hernandez pour lui demander s'il serait éventuellement intéressé par le club. Après avoir parlé à son joueur, l'agent répond - toujours officieusement - au Bayern que "Oui, ça l'intéresse". Le Bayern appelle alors l'Atlético Madrid et dit : "Voilà, pour le prochain mercato, nous serions intéressés par votre joueur", sans dire qu'il sait que le joueur est d'accord, même si personne n'est dupe ! »
« Si l'Atlético répond "Non", c'est fini. S'il répond "Oui", les deux clubs commencent à discuter. Une fois l'accord trouvé entre eux, ils commencent à discuter avec le conseiller du joueur. L'accord entre tous est souvent très vite trouvé. Par contre, hors mercato, le club acheteur peut officialiser la venue prochaine du joueur, mais la signature officielle ne peut pas être déposée... »
Et si le joueur changeait d'avis en cours de route ? « Pour s'assurer que le joueur viendra bien, et qu'il ne se serve pas entre-temps de sa négociation avec le Bayern pour aller au Real ou ailleurs, le Bayern lui fait signer un document où il s'engage à signer avec eux au 1er juillet, précise l'agent. Et pour que tout le monde se protège, il y a pour preuves des échanges de mails, des signatures, des chiffres et des clauses restrictives. En fait, pour nous, le mercato, c'est toute l'année ! »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :