22 August 2015 - Barclays Premier League - Leicester City v Tottenham Hotspur - Riyad Mahrez of Leicester City celebrates scoring the equalising goal with Jeffrey Schlupp and Gokhan Inler - Photo: Marc Atkins / Offside. *** Local Caption *** (Presse Sport)
Etranger

Top 5 des Africains d'Europe : Mahrez inarrêtable, Eto'o aussi...

Chaque mardi, Francefootball.fr vous présente son top 5 des Africains ayant brillé dans les différents Championnats européens. Cette semaine, quelques habitués de ce rendez-vous hebdomadaire sont encore au top ! Mahrez ou Eto'o ont été décisifs tout comme le revenant de l'AZ Alkmaar, Mounir El Hamdaoui.

Samuel Eto'o (Antalyaspor/Cameroun)
On croyait qu'il était parti pour une préretraite dorée dans la station balnéaire d'Antalya. Mais la légende du football camerounais est le meilleur buteur du Championnat turc après 12 journées. Ce dimanche face à Galatasaray, il a inscrit son dixième but de la saison. Et puis, il s'est mis en mode chef d'oeuvre dans les toutes dernières secondes avec une sublime aile de pigeon qui s'est transformée en passe décisive pour Mbilla Etamé. L'ancien attaquant du FC Barcelone a ainsi permis à son équipe de revenir à la marque, et de repartir avec un point précieux d'Istanbul (3-3). A 34 ans, le Lion n'a pas fini de rugir.
 
Islam Slimani (Sporting/Algérie)
L'international algérien a permis au Sporting d'éliminer le rival du Benfica en Coupe. (Reuters)
L'international algérien a permis au Sporting d'éliminer le rival du Benfica en Coupe. (Reuters)
Il est sur un nuage. Auteur de 4 buts avec la sélection algérienne lors de la double confrontation contre la Tanzanie, l'attaquant du Sporting Portugal a éliminé, samedi soir, lors des 16es de finale de la coupe du Portugal, le rival honni dans le derby de Lisbonne, le Benfica. Actif durant tout le match, il a surgi à la 112e  minute pour sceller le sort de la partie en trompant Julio César (2-1). Avant cela, il avait trouvé le poteau à la 4e minute, et avait buté sur le portier brésilien à plusieurs reprises, ce qui ne l'avait pas empêché d'être à l'origine de l'égalisation des Lions à la 43e. Comme avec l'Algérie, Islam Slimani est tout simplement indispensable. 

Mounir El Hamdaoui (AZ Alkmaar/Maroc)
Pour Mounir, ce samedi, c'était un peu le remake de retour vers le futur. Le Marocain a ouvert son compteur avec l'AZ Alkmaar contre Heerenveen (2-1). Il a aussi gratifié ses supporters d'une passe décisive qui permet à son club de reprendre un peu d'air en grimpant à la huitième place. De retour dans le club où il s'était révélé en 2007 sous les ordres de Louis Van Gaal, cet attaquant de surface a démontré qu'il n'avait rien perdu de ses qualités de chasseur de buts. Pour ceux qui ne le savent pas, le Lion de l'Atlas a marqué l'histoire de l'AZ. En 2009, grâce à lui, le club a remporté le deuxième titre de son histoire. Et pour situer la qualité du garçon, il a terminé meilleur buteur du Championnat avec 24 buts en 31 matches. Arrivé, il y a seulement quatre semaines à l'AZ, El Hamdaoui (31 ans) pourrait de nouveau rapidement frapper aux portes de la sélection.  

Riyad Mahrez (Leicester/Algérie)
Les semaines se suivent et se ressemblent pour cet habitué du tableau d'honneur des Africains d'Europe. Encore une fois, pour la énième fois... Il a été décisif avec Leicester City, tout comme son compère de l'attaque Jamie Vardy. L'Algérien a délivré sa sixième passe de la saison à Ulloa pour clore le score à Newcastle en faveur des Foxes (3-0). Il aurait pu voir son bilan gonfler dans cet exercice si ses attaquants avaient été encore plus réalistes. Peu importe, il pointe désormais à la seconde place dans cet exercice derrière Mesut Ôzil. A droite dans le 4-4-2 de Raineri, il a réussi cinq dribbles et domine le Royaume dans ce registre. Et cerise sur le gâteau, Leicester est leader de Premier League... devant Manchester United. Les deux équipes ont rendez-vous samedi prochain à 18h30 pour le choc de la 14e journée.  

Emmanuel Agyemang-Badu (Udinese/Ghana)
 

L'international ghanéen a permis à l'Udinese d'écarter la Samp. (Reuters)
L'international ghanéen a permis à l'Udinese d'écarter la Samp. (Reuters)
Ce n'est pas le plus connu des Blacks Stars en Europe. Mais Badu s'est fait un nom en Italie où il s'est imposé depuis plus de trois ans comme un titulaire à l'Udinese. Ce dimanche, le milieu défensif-relayeur dans le 3-5-2 a été de tous les bons coups de son équipe contre la Sampdoria. Dans un rôle de perforateur, il a marqué le seul but de la rencontre à la 34e sur une passe du Français Cyril Théréau. Et puis, il a réussi à semer la panique grâce à un raid à la 83e minute où il a fait expulser le latéral gauche de la Samp' Zukanovic. Grâce à son match plein, l'équipe du Frioul respire un peu avec quatre points d'avance sur le premier relégable, Frosinone.
Nabil Djellit 
Réagissez à cet article
500 caractères max
samx 24 nov. à 15:43

Franchement ont s'en fou Royal