Kiko Casilla est pointé du doigt. (Rudy/Cordon/PRESSE SPORTS)
Angleterre - Leeds

Racisme : Kiko Casilla (Leeds), poursuivi par la FA, nie avoir proféré des insultes racistes envers Jonathan Leko (Charlton)

Le gardien espagnol de Leeds, Kiko Casilla, va devoir s'expliquer après l'ouverture d'une enquête à son encontre par la Fédération anglaise (FA), pour soupçons d'insultes racistes. Il a déjà nié les faits.

La Fédération anglaise (FA) a ouvert une enquête après un incident survenu lors du match remporté par Charlton contre Leeds (1-0), le 28 septembre en Championship (D2 anglaise). Après les accusations d'insultes à caractère raciste signalées par les Addicks, à l'encontre de leur joueur Jonathan Leko, le coupable présumé, Kiko Casilla, a formellement nié avoir proféré de tels propos « injurieux et insultants », tels que décrits par la FA. « Ils constituent une infraction aggravée, a-t-elle ajouté, car ils faisaient référence à la race et/ou à la couleur et/ou à l'origine ethnique. »
« Kiko nie vigoureusement les accusations et a travaillé de manière très active avec la FA lors de son enquête, a affirmé Leeds dans un communiqué, ce lundi. La prochaine étape de ce processus sera une audition personnelle. Kiko restera disponible pendant ce temps-là. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :