Marcelino n'est plus l'entraîneur de Valence. (?) (Irina R.H. / Presse/Sports)
Ligue 1 - Lyon

OL : Qui après Sylvinho ? FF propose sa liste d'entraîneurs pour Lyon

Faites vos jeux, rien ne va plus : après la décision de l'OL de se séparer de Sylvinho, France Football vous propose plusieurs noms, plus ou moins réalistes, pour succéder au Brésilien. Pour qui va votre préférence ?

Marcelino

Adepte d'un 4-4-2 avec des lignes hyper compactes, Marcelino a l'avantage d'avoir un joli CV en Espagne. Déjà passé par Gijon, Santander, Saragosse, le FC Séville et Villarreal, il a été écarté de Valence dans la confusion il y a à peine un mois alors que le club Che traverse une période de crise interne. Valence, où le coach de 54 ans était apprécié des joueurs. Un profil qui, avec l'effectif lyonnais, pourrait être intéressant.

Tiago

C'est un profil qui pourrait plaire à Jean-Michel Aulas. Le Portugais a l'avantage de connaitre la maison (l'ancien milieu de terrain a joué à l'OL entre 2005 et 2007), et d'être proche de Juninho, qu'il a côtoyé lors de son passage dans le Rhône. En tant que joueur, il a connu le plus haut niveau, et plusieurs grands entraineurs : José Mourinho à Chelsea, Claudio Ranieri à la Juventus, Diego Simeone à l'Atlético Madrid... Depuis sa retraite en 2017, Tiago est d'ailleurs l'adjoint d'El Cholo sur le banc madrilène. Seul bémol, son profil se rapproche un peu de Sylvinho, puisqu'il n'a jusque-là jamais été entraineur principal...

Laurent Blanc

Forcément ! A chaque club "huppé" qui cherche un entraîneur, le nom de Laurent Blanc arrive très rapidement. Peut-être que l'incapacité de Sylvinho à trouver la bonne formule, que ce soit en termes de coaching ou de communication, provient de la barrière linguistique et culturelle. Il faut dire que la France a ses petites particularités. L'avantage évident qu'a l'ancien coach de Bordeaux et du PSG, c'est qu'il connaît parfaitement toutes les ficelles du Championnat de France. Sacré avec les Girondins de Bordeaux (2009) puis avec le PSG (2014, 2015, 2016), la possibilité de devenir le premier coach à remporter la Ligue 1 avec trois clubs différents pourrait bien le motiver. Mais peut-il véritablement avoir le profil avec un Juninho directeur sportif au-dessus de lui ?

Claudio Ranieri

Alors que l'inexpérience de Sylvinho était régulièrement pointée du doigt par les supporters lyonnais, le vécu du technicien italien parle pour lui. Passé par l'Espagne, l'Italie et l'Angleterre, Claudio Ranieri a aussi l'avantage de connaitre le Championnat français : c'est lui qui avait fait remonter l'AS Monaco en Ligue 1, avant de prendre en main le FC Nantes en 2017. À Lyon, il pourrait mettre en place son jeu basé sur une grande rigueur défensive, et du pragmatisme. Ce qui risquerait de ne pas plaire aux fans, qui se plaignaient du manque de jeu proposé par leur équipe quand Sylvinho était aux commandes.

Quique Setien

Adorateur de Johan Cruyff, l'ancien entraîneur de Las Palmas et du Betis ne manque pas de panache. Il a enchanté (et frustré, un peu) les spectateurs de Liga en proposant un jeu léché, avec des sorties de balle fluides et des circuits de passes délicieux dans l'entrejeu. Qui sait, s'il avait pu compter sur un avant-centre de très haut niveau, jusqu'où il aurait pu emmener son Betis l'an dernier... Bref, Quique Setien est un esthète, et il aurait sans doute à l'OL une matière première de choix pour régaler le Groupama Stadium.

José Mourinho

Et si la réponse aux mésaventures lyonnaises était tout simplement de se tourner vers le Special One ? Véritable aspirateur à trophées, il est le seul entraîneur portugais à avoir ramené la Ligue des champions au pays depuis son changement de format en 1992 (avec Porto en 2004), et le seul tacticien titré en Angleterre, en Italie et en Espagne. En plus, il parle déjà français, lui qui a été aperçu au stade Pierre-Mauroy de Lille le week-end dernier. Mais est-ce vraiment réaliste ? Le Mou en Ligue 1, ce serait quand même quelque chose.

Rémi Garde

Lui a été débarqué il n'y a pas si longtemps que ça de l'Impact Montréal. Après un an et demi en MLS, Rémi Garde avait dû faire ses valises. Pourquoi du coup envisager un retour pour celui qui est évidemment un familier de l'OL pour y avoir été joueur, mais aussi entraîneur entre 2011 et 2014. Au coeur des turbulences lyonnaises, son profil pourrait franchement coller.

Gérald Baticle

Il est en tout cas, à ce jour, l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais. Voilà maintenant de nombreuses années que Gérald Baticle fait partie des différents staffs des Gones. Amené un jour à diriger une équipe, le voilà envoyé en première ligne. Mais le communiqué publié par l'OL lundi soir ne précise pas la durée de la mission de Baticle. Après l'expérience du novice Sylvinho, pas certain que Jean-Michel Aulas et Juninho retentent le "pari" d'un entraîneur quasiment sans expérience.

Arsène Wenger

Il a toujours dit qu'il reviendrait dans le football après la fin de son incroyable aventure à Arsenal. Mais Arsène Wenger est toujours sans poste dans le monde du football. Mais, à l'image de Laurent Blanc, serait-il véritablement d'accord pour venir "seulement" entraîner, lui dont le profil de manager n'est plus à prouver. Même si son expérience et sa sagesse pourraient faire du bien aux Gones.

Jocelyn Gourvennec

Autre entraîneur français sans club : Jocelyn Gourvennec avait quitté Guingamp cet été après avoir échoué à sauver le club de la relégation. Lui qui a toujours aspiré à aller voir plus haut après avoir séduit lors de son premier passage dans les Côtes-d'Armor. Sans toutefois parvenir à réussir véritablement à Bordeaux.

Marcelo Gallardo

Son nom ressort également très souvent pour venir un jour entraîner dans un Championnat de France qu'il connaît bien. Chose qui peut être d'ailleurs un critère dans l'esprit d'Aulas et de Juninho. Seul problème, comme toujours : l'ancien milieu de terrain de Monaco et du PSG n'est pas libre de tout contrat ! Lui qui est entraîneur de River Plate depuis 2014. Son contrat en Argentine se termine en 2021. De quoi pourquoi pas négocier... ou pas.

Selon vous, quel entraîneur pourrait parfaitement coller à l'OL ?

Réagissez à cet article
500 caractères max
harold.genevois 9 oct. à 23:17

Quique setien ont un peut de beau jeu pour changer

ytresso 9 oct. à 16:48

Le Guen

kevinfrachon42 9 oct. à 8:30

Gilbert montagne

chriisha 8 oct. à 8:22

Pourquoi pas Rudy Garcia, je pense qu'il avait fait du bon boulot à Marseille. Il a avec ce club finit 4e de ligue 2 anne?es de suite et une finale de coupe europa (perdu grâce à Mananda ). Les mauvais resultats de la dernière année a l'OM est plus à imputer aux dirigeants.

le9decoeur 7 oct. à 23:04

Bizzare que le nom de Massimo Allegri ne figure pas, je pense que cette équipe manque de rigueur et ne sait pas bien défendre , pas mieux que un coach italien pour se genre de défi .

ADS :