Soccer Football - Euro 2020 Qualifier - Group I - Kazakhstan v Belgium - Astana Arena, Nur-Sultan, Kazakhstan - October 13, 2019  Belgium's Eden Hazard in action with Kazakhstan's Georgi Zhukov   REUTERS/Pavel Mikheyev (Reuters)
Euro 2020 - Qualifications

Qualifications de l'Euro 2020 : la Belgique signe un huitième succès face au Kazakhstan (2-0)

Déjà qualifiée pour l'Euro 2020, la Belgique a mis un point d'honneur à enquiller un huitième succès en autant de matches dans les éliminatoires. Les Diables Rouges l'ont cette fois aisément emporté au Kazakhstan (2-0).

Les Diables Rouges ne lâchent rien. Toute première formation qualifiée pour l'Euro 2020, avant d'être imitée samedi par l'Italie, la Belgique a enquillé dimanche un nouveau succès. Le huitième en autant de sorties dans les éliminatoires du Championnat d'Europe. Après leur balade de santé contre Saint-Marin (9-0), jeudi à Bruxelles, les coéquipiers d'Eden Hazard, aligné côté gauche avec son frère Thorgan derrière lui, ont fait la loi au Kazakhstan (2-0).

Deux services lumineux de Praet et Eden Hazard

Tombeurs des Kazakhs (3-0) à domicile en juin dernier, les Diables Rouges ont cette fois démontré leur supériorité en l'emportant sur une marge de deux buts d'écart. Avec un entrejeu intégralement renouvelé par rapport à jeudi (le quatuor Castagne-Vanaken-Tielemans-Chadli a laissé place à un milieu Meunier-Praet-Witsel-T. Hazard), les Belges ont rapidement pris le jeu à leur compte. Les deux réalisations sont venues sur des services lumineux signés Praet et surtout Eden Hazard.
Batshuayi a été trouvé sur le premier à la 21e minute et ne s'est pas fait prier pour concrétiser du pied gauche. Meunier, lui, a reçu un caviar du joueur du Real Madrid qu'il a contrôlé subtilement avant de tromper le portier adverse d'un imparable tir du droit. L'aîné des frères Hazard, dont l'entente avec Mertens a fait merveille, a également régalé l'assistance d'un centre sur un joli coup du foulard (35e) avant de manquer le 3-0 du pied gauche (62e). Mertens (65e) et Batshuayi (69e) auraient également pu corser l'addition, tandis que Courtois s'est montré vigilant sur un dangereux coup franc (83e).

E. L.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :