7th October 2018 - Premier League - Liverpool v Manchester City - Benjamin Mendy of Man City - Photo: Simon Stacpoole / Offside. *** Local Caption *** (L'Equipe)
Angleterre - Manchester City

Pourquoi Benjamin Mendy va devoir cravacher pour retrouver sa place dans le onze titulaire de Manchester City

Absent depuis plusieurs mois, Benjamin Mendy pourrait bientôt prétendre à réintégrer le onze de Pep Guardiola. Mais la tâche sera ardue pour le latéral français. On vous explique pourquoi.

Parce qu'il revient de deux grosses blessures

Simple malchance ou Benjamin Mendy a-t-il eu du mal à répondre à l'exigence physique de la Premier League ? Toujours est-il que le latéral a enchaîné rupture des ligaments croisés, entorse du genou et lésion méniscale. Depuis qu'il est à Manchester, il a raté 75 matches toutes compétitions confondues. Difficile, dans ces conditions, de prouver sa valeur. «Il doit se réadapter, prévenait Pep Guardiola début février. Ce n'est pas possible de recommencer à s'entraîner et d'être en forme deux jours après, il doit supporter la charge de travail qu'on lui donne, il doit faire attention.» Mendy sait ce qu'il a à faire...

Parce que l'équipe tourne très bien sans lui

Si le latéral français a su se montrer décisif lorsqu'il a joué, notamment en tout début de saison, Manchester City n'a pas trop souffert de son absence. Les résultats sont toujours aussi bons et les Skyblues ont prouvé qu'ils n'avaient développé aucune dépendance à un joueur quel qu'il soit. Pas même Kevin De Bruyne, qui était sur le flanc pour plusieurs mois. Le Belge revient progressivement mais Guardiola veut faire comprendre à tout un chacun qu'en cas d'absence prolongée, il faudra faire ses preuves pour prétendre de nouveau à une place de titulaire. Ça vaut sûrement aussi pour Benjamin Mendy.

Parce qu'il y a une féroce concurrence

Cette saison, ils ne sont pas moins de six - en comptant Mendy - à avoir évolué au poste de latéral gauche : Danilo, Laporte, Zinchenko, Fernandinho, Delph et donc Mendy. Les deux premiers ont semblé tenir la corde ces dernières semaines (3 matches chacun en Premier League depuis 2019, un seul pour Zinchenko). Aymeric Laporte a même fait forte impression, convainquant Pep Guardiola de l'utiliser à un poste qui ne semble pas particulièrement naturel au défenseur français. L'entraîneur catalan, lui, semble se réjouir de la concurrence dans ce secteur de jeu qui lui est cher.

Parce qu'il peine à répondre à certaines exigences

Depuis que Guardiola est arrivé à Manchester, la fonction de latéral gauche ne se cantonne pas uniquement à faire l'essui glace sur le côté et amener le danger par des centres - ce que sait très bien faire Benjamin Mendy. Pour aider à la construction du jeu et aspirer l'adversaire vers l'axe, il n'est pas rare que celui qui occupe le poste s'intercale au milieu de terrain. Une raison pour laquelle Guardiola a souvent privilégié des joueurs ayant déjà évolué dans un rôle axial (Delph, Laporte, Zinchenko...). Dans ce rôle, Benjamin Mendy a peiné à s'adapter. Et même s'il n'y a rien de rédhibitoire étant donné que l'international n'a jamais pu enchaîner sur la durée, l'ancien de Monaco devra sûrement montrer des progrès à son entraîneur s'il veut revendiquer une place de titulaire indiscutable. - A.D.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :