Pelé a remplacé Mandanda samedi dernier à Metz. (P. Lahalle/L'Équipe)
Ligue 1 - OM

OM : des gardiens sous surveillance

Entre Steve Mandanda, blessé à Metz et absent de l'entraînement collectif depuis, et Yohann Pelé, qui a écourté une séance après des douleurs aux côtes, le club phocéen ne prend aucun risque avec ses deux portiers avant la réception de Nîmes, samedi (20h45).

Le staff olympien traite ses portiers avec une prudence maximale. Mercredi matin, Yohann Pelé a interrompu sa séance après avoir ressenti des douleurs aux côtes. Il a repris en douceur jeudi. Steve Mandanda, lui, ne s'est pas encore entraîné avec le groupe cette semaine. Touché lors du déplacement à Metz (1-1) et remplacé par Pelé en première période, il se remet d'une entorse à la cheville droite.

Alvaro et Benedetto aussi préservés

« Je vais bien, je vais mieux. On ne sait pas encore pour samedi, on va attendre les prochaines 48 heures », dit le capitaine olympien, qui a vu son pied soudainement enfler samedi dernier. « J'ai eu peur, oui, ajoute-t-il. Je ne suis pas habitué à ce genre de blessure, au niveau de la cheville, du genou, on ne sait pas trop à chaud, on se pose des questions. Mais rapidement, j'ai compris que ce n'était pas très grave, j'arrivais à poser le pied et à faire certains mouvements. »
Le défenseur Alvaro Gonzalez a été aussi préservé cette semaine, tout comme Dario Benedetto, absent des entraînements collectifs et incertain pour samedi soir (20h45). Victime d'une petite contracture à la cuisse et de douleurs au dos à la veille d'OM-Bordeaux (3-1), le 8 décembre, l'Argentin reste diminué.
Mandanda (cap.) - Sakai, Alvaro, Caleta-Car, Amavi - Rongier, Kamara, Sanson - Sarr, Germain ou Benedetto, Payet.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :