Timo Werner célèbre le premier but de Leipzig contre Cologne (Tim Groothuis/Witters)
Transferts

Mercato : Timo Werner entre Liverpool et le FC Barcelone ?

27 buts toutes compétitions cette saison, un ratio qui attire forcément. Alors, Leipzig est sans doute devenu trop petit pour Timo Werner qui commence à regarder beaucoup plus haut. Avec, en priorité, Barcelone et Liverpool.

Mardi 10 mars dernier, Leipzig cartonne à domicile et élimine Tottenham de la Ligue des champions (3-0). Dans les tribunes, Ramon Planes est présent. L'adjoint d'un certain Eric Abidal, directeur sportif du FC Barcelone. Venu pour observer Timo Werner, il était peut-être déçu par ce qu'il voyait sur le terrain (pas de but, mais une passe décisive). Mais le plus important se serait joué en coulisses, et là, pas de déception. Selon Mundo Deportivo, lui, Abidal et Gunther, le paternel Werner, se seraient rencontrés pour parler d'un éventuel transfert du buteur de Leipzig. Discussion concluante, puisque l'échange aurait globalement été positif. Cette rencontre symbolise un mois de mars où les Blaugrana seraient passés à l'attaque sur l'Allemand. Pourquoi ? Parce qu'ils souhaitent à tout prix renforcer leur attaque. Et que la piste numéro une, Lautaro Martinez, est loin d'être aisée. Histoire de ne pas devoir recruter un joueur de second choix, les Barcelonais anticipent et balisent le terrain. Un terrain devenu impraticable à cause de la trêve du COVID-19.

Déjà d'accord avec Liverpool ?

Une pause dans les négociations qui pourrait profiter à Liverpool. Le club anglais, intéressé par le profil de Werner, pourrait dégainer une offre. Deux cas de figure. Soit les Reds payent sa clause libératoire de 60 millions d'euros avant le 15 juin, soit ils négocient un autre prix après. Et si la "Tormachine" serait prête à rejoindre les bords de la Mersey rapidement, le leader de Premier League voudrait plutôt attendre pour payer moins cher selon Sky Sports. Rappelons qu'il était proche de rejoindre le Bayern Munich pour 30 millions d'euros l'été dernier. Certes, sa saison a fait grimper l'addition.

Lire : Timo Werner, Klopp-compatible

Mais la trêve due à la crise sanitaire, elle, pourrait jouer en faveur de Jürgen Klopp. Entraîneur considéré comme «le meilleur du monde» par Timo Werner lui-même. Bon coach ou pas, reste à voir comment il pourrait utiliser Werner dans son 4-3-3. L'Allemand a-t-il le niveau pour concurrencer l'un des meilleurs tridents offensifs du monde composé de Mané, Firmino et Salah ? Alors qu'à Barcelone, il serait le successeur désigné de Luis Suarez, Werner va devoir faire un choix. À 24 ans, il est clairement à un tournant de sa carrière.
Réagissez à cet article
500 caractères max
RensenbrinkRIP 24 avr. à 18:12

Est-t'il le nouveau Littbarski? Si oui, il doit aussi venir à Paris mais pas au Racing Club de France...