Baptiste Santamaria sous les couleurs d'Angers. () R. Martin/ L'Équipe (R. Martin//L’Équipe)
On a appris

Mercato : Naples veut Santamaria, mais...

Naples surveille de près Baptiste Santamaria, le milieu d'Angers. Seulement voilà, les conditions posées par le club italien ne conviennent pas au principal intéressé. FF vous révèle pourquoi...

La semaine dernière, dans ces mêmes colonnes et dans cette même Zone Mixte, France Football révélait que des émissaires du Napoli était venus observer la prestation du milieu d'Angers Baptiste Santamaria lors de la première journée, face à Bordeaux (3-1). Comme l'a écrit L'Équipe, samedi, Naples avait encore envoyé des observateurs pour ce même Santamaria la veille, à Lyon. La déroute du SCO (6-0) n'a pas dû leur apprendre grand-chose, même si l'ancien Tourangeau a été l'un des rares à ne pas couler totalement lors de cette noyade collective. N'empêche, cela prouve bel et bien l'intérêt du coach Carlo Ancelotti et du staff napolitain, selon le schéma habituel des clubs italiens qui, quand ils sont très intéressés par un joueur et envisagent sérieusement de le recruter, envoient différents recruteurs l'observer à chaque match les dernières semaines avant de prendre leur décision.
Si Naples souhaite ardemment Santamaria... il ne compte pas l'utiliser cette saison.
C'est une évidence, le milieu de vingt-quatre ans intéresse le club napolitain, et l'inverse est réciproque. Mais un écueil est venu doucher l'enthousiasme côté français. En effet, si Naples souhaite ardemment Santamaria... il ne compte pas l'utiliser cette saison. L'idée des Italiens, c'est de l'acheter puis de le prêter pour un an, avant de le récupérer et de l'incorporer à leur effectif. Et pas question, comme c'est le cas par exemple pour William Saliba laissé à disposition de Saint-Étienne par Arsenal, qu'il reste à Angers un an une fois transféré. Naples tient à ce qu'il passe la saison en Italie, à portée de main, histoire qu'il s'acclimate en douceur à la Serie A. Et ça convient beaucoup moins à ce que souhaite le joueur, qui s'interroge sérieusement sur son envie de changer de pays et de Championnat, tout ça pour ne pas rester dans le club qui l'aura acheté. - A.T.

À lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :