(A.Martin/L'Equipe)
Transferts

Mercato : Les grands moments de Nabil Fekir sous le maillot de l'OL

Né et formé à Lyon, Nabil Fekir a quitté lundi l'Olympique Lyonnais après six saisons de bons et loyaux services. Alors qu'il va désormais découvrir l'Espagne sous le maillot du Betis Séville, FF.fr ouvre la boîte à souvenirs et vous remémore ses moments marquants chez les Gones.

Le 28 août 2013, son premier match officiel

Intégré à l'effectif de Rémi Garde après de bonnes performances en jeunes, Nabil Fekir fait sa première apparition sous le maillot lyonnais un soir de barrages d'accès à la Ligue des champions, face à la Real Sociedad d'un certain Antoine Griezmann. Le milieu offensif, qui vient de fêter ses 21 ans, entre en jeu à la mi-temps mais ne parviendra pas à empêcher la défaite et l'élimination des siens (2-0, 0-2 à l'aller). Une première triste, mais Nabil Fekir se rattrapera bien vite.

Le 29 août 2015, et la France découvrit Nabil Fekir

Après une première saison un peu light, Nabil Fekir connaît sa première saison pleine en 2014-2015 (39 matches, 15 buts, 13 passes décisives) et voit en la saison 2015-2016 l'occasion parfaite de confirmer. Et ça commence sur les chapeaux de roue : 4e journée de Ligue 1, le milieu inscrit son premier triplé en carrière contre Caen (0-4), dans un match où il porte l'équipe sur ses épaules et où il est impliqué sur tous les buts. Ce sera quelques jours avant sa sortie dramatique sur blessure face au Portugal en amical avec les Bleus : rupture des croisés pour le jeune Nabil, qui manque sept mois de compétition.

Le 9 mars 2017, frissons européens

Blessé lors de la saison 2016-2017, éliminé en barrages les deux saisons précédentes, Nabil Fekir connaît ses premiers matches à enjeux sur la scène européenne en 2016-2017. Reversé en Ligue Europa après une phase de poules de Ligue des champions compliquée, Lyon élimine facilement Alkmaar (4-1, 7-1, avec un triplé au match retour), puis s'offre une double confrontation marquante face à l'AS Roma de Mohamed Salah. Le match aller, le 9 mars 2017, est remporté 4-2 par les Lyonnais, avec un Fekir excellent, auteur d'une passe décisive. Cette année-là, les Gones iront jusqu'en demi-finale de C3 avant d'être éliminés par l'Ajax.

Le 5 novembre 2017, le maillot de la discorde

C'est probablement l'image la plus marquante des six saisons de Nabil Fekir à l'Olympique Lyonnais. 84e minute du derby face à Saint-Étienne, le milieu offensif lyonnais inscrit son deuxième but personnel, le cinquième de la «manita» de son équipe face à l'ennemi juré. Il enlève alors son maillot, et le brandit devant les supporters de Saint-Étienne dans un acte de défiance et de chambrage. Une image extrêmement marquante, comme seules les grandes rivalités du football savent nous en offrir, et l'un des matches les plus mémorables de Fekir sous le maillot lyonnais.

Le 19 août 2017, un but pour l'histoire

Nabil Fekir a toujours eu l'art de bien débuter ses saisons. 2017-2018, dès la 3e journée contre Bordeaux, il inscrit un but d'anthologie en lobant à la 10e minute, d'une inspiration géniale, Benoît Costil du milieu du terrain. Une ouverture du score phénoménale pour un match mémorable, avec un score final de 3-3, les Bordelais ayant été menés 3-1 jusqu'à la 88e minute. Évidemment présent dans la short-list des plus beaux buts de la saison honorés aux trophées UNFP, le missile de Fekir sera toutefois devancé aux votes du public par celui du Bordelais Malcom contre Dijon (16e journée).

Le 13 octobre 2017, une grande bouffée d'air frais

Alors que l'Olympique Lyonnais de Bruno Genesio démarre mal sa saison, avec seulement trois victoires sur ses huit premiers matches et quatre nuls face à Bordeaux, Angers, Dijon et Nantes, dont trois concédés en menant au score, Fekir revêt sa cape de héros au Parc OL pour la réception de Monaco. Alors que le score est de 2-2 à la 95e minute, et que Lyon se dirige donc vers un nouveau match nul, Fekir, déjà buteur, botte et convertit un coup franc pour donner la victoire aux siens dans les dernières secondes. Clutch.

Le 21 janvier 2018, Areola était bien avancé

Une histoire de coup franc, encore. Et de victoire, toujours. Face à un PSG toujours en difficulté en terres lyonnaises, Nabil Fekir nous gratifie, à la deuxième minute, d'une inspiration géniale en trompant un Alphonse Areola avancé d'un coup franc direct très lointain. Le premier but d'une victoire 2-1. Fekir sera à la passe décisive du deuxième but, la frappe magnifique de Memphis dans le temps additionnel. Deux buts qui valaient bien un mug.

Le 19 septembre 2018, il a «récupe the ball»

Dans une saison 2018-2019 un peu terne, peu après son transfert avorté à Liverpool, Nabil Fekir a tout de même réussi à se démarquer par des matches de génie. Et notamment le premier match de la campagne européenne de l'OL, contre Manchester City. Une victoire 2-1 avec un but et une assist pour le Lyonnais, brillant. Une performance que racontera Fekir après le match dans une interview à un journaliste anglais devenue culte, surtout au moment de raconter son but : «I récupe the ball, Memphis gives me a good pass. After I shoot and I score.» Classic.
Alexandre Aflalo
Réagissez à cet article
500 caractères max
Flyrelax 23 juil. à 13:55

Malheureusement pour Nabil,le Betis Séville a été classé 6 ème au championnat espagnol Liga,ne jouera pas la coupe UEFA.J’espérais pour lui un autre club jouant la 1 ère ligue anglaise,mais bon....

ADS :