25th February 2018 - Premier League - Manchester United v Chelsea - Scott McTominay of Man Utd - Photo: Simon Stacpoole / Offside. *** Local Caption *** (Simon Stacpoole/OFFSIDE/PRESSE/PRESSE SPORTS)
Ligue des Champions - Manchester United

Manchester United : Scott McTominay, le nouveau chouchou de José Mourinho

Les problèmes de Paul Pogba le mois dernier et sa relation tumultueuse avec José Mourinho ont changé la saison de Scott McTominay, jeune milieu de 21 ans. Discret et d'une simplicité extrême, il constitue un renouveau et un vent de fraîcheur chez les Red Devils. Découverte.

En Premier League, à dépenser des millions chaque année grâce aux recettes et notamment à l'augmentation des droits TV, exceptions faites de Tottenham et d'Arsenal, les membres du Big 6 bâtissent (ou essaient du moins) des équipes de premier plan pour espérer remporter des trophées au niveau national et briller sur la scène européenne. Mais pour José Mourinho, un club capable de dépenser des millions peut aussi être aidé par un pur produit du centre de formation. C'est l'histoire de Scott McTominay. Arrivé à l'académie de United à l'âge de cinq ans, il signe son premier contrat professionnel en juillet 2013, mais est freiné dans sa progression par des problèmes de croissance. Passé sous les radars, il fait son entrée dans le groupe pro en fin de saison dernière et participe à la tournée aux États-Unis des Red Devils. Titularisé une seule fois en Premier League en 2017 (1-0 face à Bournemouth le 13 décembre), il rencontre des difficultés à se faire sa place au sein d'un milieu mancunien déjà bien fourni. Mais les blessures de Fellaini et de Herrera, et la mise en retrait de Pogba, sont devenues une aubaine pour le jeune espoir.

Moins «bling-bling» que Pogba

La paire Pogba-McTominay, que tout oppose, aussi bien sur et en dehors du terrain, n'est jamais loin dans la tête du technicien portugais. Las des performances du milieu international français le mois dernier, depuis ses remontrances plus que véhémentes sur le bord du terrain à Wembley le 31 janvier (défaite 2-0 contre Tottenham), lui reprochant de ne pas respecter les consignes, Mourinho a titularisé McTominay à six reprises sur les sept derniers matches. Un choix osé pour l'ex-coach de Chelsea selon les médias outre-Manche, qui n'ont cessé de le questionner sur la mise à l'écart de Pogba, plutôt que d'évoquer les prestations de McTominay. Après le match contre Séville en huitième de finale aller de C1, le «Mou» s'est agacé en conférence de presse : «Vous me posez tous des questions sur Paul Pogba, mais vous devriez me parler de Scott McTominay. Ce gamin a joué comme si c'était son treizième match de Ligue des champions. Il a été énorme, il a tout bien fait.»
Scott McTominay, au marquage d'Eden Hazard. (Reuters)
Scott McTominay, au marquage d'Eden Hazard. (Reuters)
«Il mérite de jouer plus. Il n'a pas de cheveux colorés, pas de grosse voiture ou de gros bijoux»
Des fleurs lancées à son jeune joueur qui confirmaient ses propos début février. «Il mérite de jouer plus. Il n'a pas de cheveux colorés, pas de grosse voiture ou de gros bijoux», blâmant indirectement Paul Pogba. Au-delà d'une comparaison rébarbative, plus ou moins fondée, avec le Français, Scott McTominay possède des qualités qu'admire avant tout son entraîneur : une simplicité remarquée et un strict respect des consignes.

Futur international écossais

Face à Chelsea il y a deux semaines (2-1), le coach portugais avait décidé de titulariser les deux milieux. Dans cette rencontre, les deux hommes ont prouvé que leurs tâches dans cette zone étaient bien différentes. Si Pogba devait porter le ballon haut et créer des décalages pour sa ligne d'attaque, McTominay s'occupait du cas Hazard. L'espoir a suivi le virevoltant belge à la trace, ne lui laissant que très peu d'espaces. Un travail et un abattage qui ont ravi Mourinho. Enfin sauf une fois, où le seul moment d'égarement sur Hazard a permis l'ouverture du score de Willian, sur une passe en profondeur de l'ancien Lillois. Sans conséquence. Comme à Séville et face aux Blues, McTominay a répété ses prestations solides contre l'ennemi et rival Liverpool, il y a trois jours. En charge de marquer Emre Can, le Mancunien a éteint le milieu allemand.
«Scott a été très réceptif. Je l'ai regardé dans les yeux et j'ai ressenti en lui la passion de jouer pour l'Écosse»
Toutes ces performances ont tapé dans l'œil des sélectionneurs anglais et écossais. Tour à tour, Gareth Southgate et Alex McLeish ont rencontré le jeune britannique et ont tenté de le convaincre de les rejoindre. Mais l'appel de la Tartan Army était beaucoup trop fort pour la refuser et ainsi représenter dignement ses origines, ses grands-parents étant natifs du pays du chardon. S'il se murmure que Sir Alex Ferguson et José Mourinho ont influé sur le choix du joueur de 21 ans, le sélectionneur McLeish est ravi, comme il l'a déclaré à Sky Sports : «Scott a été très réceptif. Je l'ai regardé dans les yeux et j'ai ressenti en lui la passion de jouer pour l'Écosse. J'ai vu cette passion et j'ai compris que nous pouvions l'avoir chez nous». Appelé, comme prévu, ce lundi pour la première fois, Scott McTominay veut tout de même prendre son temps et profiter du rêve éveillé dans lequel il se trouve.
Joffrey Pointlane
Réagissez à cet article
500 caractères max
Claquette92 13 mars à 14:00

Pogba est un joueur surcoter il ne serai titulaire dans aucun grand club d'Europe.Mantchester est toujours un grand club mais très loin de l'epoque ferguson donc finalement il y est à sa place . Mctominay finira par le faire partir