cana (lorik) *** Local Caption *** (S. Boue/L'Equipe)
Ligue Europa - Finale

Lorik Cana : «C'est l'expérience qui a manqué»

Joueur de l'OM entre 2005 et 2009, Lorik Cana a accordé quelques minutes à FF pour revenir sur la finale de Ligue Europa entre l'OM et l'Atlético (0-3). Malgré la déception, il y a de belles choses à venir pour le club phocéen selon l'ancien milieu de terrain.

«C'est une grande déception. Sur le match en lui-même, on voit une très bonne entame de match des Marseillais, avec une première action qui pouvait changer le cours du match. Je ne sais pas si ça pouvait être décisif mais on aurait pu voir un Marseille peut-être plus attentif, plus concentré sur la partie défensive et qui aurait essayé de jouer en contre-attaque. Et finalement, on s'est retrouvé avec un scenario opposé avec ce but donné à l'adversaire. Ça a fait le jeu de l'Atlético, qui est une équipe construite pour bien défendre et contre-attaquer.

Concernant la blessure de Payet, je pense que l'équipe était préparée à un tel scenario. On savait que Payet n'était pas à 100 % et l'OM a dû être préparé à cette éventualité. Avant une finale, tu essayes de prévoir tout ce qu'il peut se passer. C'est plus les automatismes de l'équipe qui en prennent un coup, car Payet ces derniers mois était la locomotive de l'équipe avec Thauvin. Il est revenu à son meilleur niveau et c'est aussi ce qui a tiré l'OM vers le haut. Peut-être que la sortie de Payet a mis un coup au moral. On avait l'impression qu'il n'y avait pas le même entrain, la même envie d'aller de l'avant. On voyait un OM qui essayait mais un Atlético beaucoup plus sûr de son jeu, habitué à jouer ce genre de match de haut niveau. Ils ont géré le reste de la rencontre. On pouvait s'attendre à un dernier sursaut si la tête de Mitroglou rentrait, mais on savait qu'après le deuxième but de l'Atlético, ça serait compliqué.

Lire aussi : Payet, les larmes de la douleur
«Les joueurs de l'Atlético étaient beaucoup plus sûrs de ce qu'ils étaient en train de faire. Ils ont laissé passer le moment difficile avec l'occasion de Germain et après ils ont géré le match»
C'est l'expérience qui a manqué. L'OM a eu du mérite et a réussi quelque chose d'extraordinaire cette année en ramenant la ferveur de tout un peuple marseillais. Mais pour aller chercher ce titre, il faut un minimum de maîtrise à ce niveau-là, et on voit que l'Atlético est habitué à faire des finales. Marseille a joué sur son entrain, sur une envie d'aller de l'avant, de représenter l'OM avec son talent. Mais les joueurs de l'Atlético étaient beaucoup plus sûrs de ce qu'ils étaient en train de faire. Ils ont laissé passer le moment difficile avec l'occasion de Germain et après ils ont géré le match. C'était une maîtrise totalement différente. Sur un match, tout était possible, mais quand on n'arrive pas à marquer quand il faut et qu'on fait des erreurs comme sur le premier but, ça devient vite compliqué.

Mais il y a de belles choses à venir. Il faut repartir sur cette belle année et cette finale européenne pour continuer à maintenir le club au haut niveau. Ça va être compliqué d'aller chercher la Ligue des champions, malgré le fait que l'équipe a fait quelque chose d'extraordinaire cette saison en Championnat. Maintenant, c'est aux dirigeants et à l'entraîneur de voir les retouches qu'il y a à faire pour assurer l'année prochaine la qualification pour la C1.»
Propos recueillis par Antonin Deslandes 

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max