06.08.2017, Wembley Stadion, London, ENG, Community Shield, FC Arsenal vs FC Chelsea, im Bild Antonio Conte manager of Chelsea // Antonio Conte manager of Chelsea during the Community Shield Match between FC Arsenal and FC Chelsea at the Wembley Stadion in London, Great Britain on 2017/08/06. EXPA Pictures © 2017, PhotoCredit: EXPA/ Focus Images/ Liam McAvoy  *****ATTENTION - for AUT, GER, FRA, ITA, SUI, POL, CRO, SLO only***** (EXPA/ Focus Images/ Liam McAvo/EXPA/ Focus Images)
Ligue des Champions - Chelsea

Ligue des champions : quel est le bilan d'Antonio Conte, cité pour remplacer Unai Emery au PSG, face aux cadors ?

De ses débuts en Serie A avec l'Atalanta à son rendez-vous au Camp Nou prévu mercredi avec Chelsea, Antonio Conte a dû gérer moult rencontres face à des équipes de grande renommée. Comment s'en est-il sorti ?

Antonio Conte a beau être considéré depuis plusieurs années comme un des meilleurs entraîneurs de la planète, il ne vit cette saison que sa troisième expérience en Ligue des champions. Le technicien italien et ses joueurs de Chelsea, qui ont su contrecarrer le jeu barcelonais en huitième de finale aller (1-1), seront en quête d'exploit mercredi au Camp Nou. Conte se servira certainement de sa carrière de joueur pour préparer ses hommes au rude combat qui les attend, mais aussi de son passé récent sur un banc.
Un pourcentage de victoires face aux cadors du continent d'à peine 22%.
À l'Euro 2016, à la tête d'une équipe italienne que personne n'attendait à un tel niveau, le natif de Lecce avait atteint les quarts de finale après avoir notamment battu la Belgique (2-0), éliminé l'Espagne (2-0) et poussé l'Allemagne jusqu'aux tirs au but (1-1, 5 t.a.b. à 6). Cela suffit-il à en faire un spécialiste des grands rendez-vous ? Son bilan en C1 avec la Juventus puis Chelsea pousserait plutôt à penser l'inverse, avec une élimination en quarts de finale en 2012-13, en phase de groupes en 2013-14, et un pourcentage de victoires face aux cadors du continent d'à peine 22%.

Dominant en Italie, beaucoup moins en Angleterre

Sur un total de 73 matches face à des formations de très haut niveau, les équipes d'Antonio Conte l'ont emporté 30 fois, pour 22 nuls et 21 défaites. Son bilan face aux grands (41% de victoires) est donc bien moins reluisant que celui qu'il affiche au total depuis ses premiers pas d'entraîneurs (58%). Pourtant, durant ses années en Serie A, il affichait des statistiques plus conformes (52%). Les difficultés de ses équipes en Ligue des champions face aux cadors font donc chuter sa moyenne, tout comme son bilan anglais face aux autres membres du "Big 6".
 
En 24 confrontations face à Manchester United, Manchester City, Arsenal, Liverpool et Tottenham, ses Blues n'ont gagné que neuf fois (38%). Ce qui ne les a pas empêché d'être sacrés champions la saison dernière. Ça tombe bien, le palmarès et les souvenirs sont parfois plus marquants que les chiffres. Et une qualification à Barcelone mercredi, moins de deux ans après le récital tactique en huitièmes de finale de l'Euro face aux mêmes Iniesta, Busquets ou Piqué, ferait passer un véritable cap à Conte. Et le rendrait encore plus attractif sur le marché des entraîneurs...
Réagissez à cet article
500 caractères max
oskare68 14 mars à 21:15

Encore une fois,beaucoup de blabla pour pas grand chose.Un titre et puis s'en va.

stoichkov94 14 mars à 14:38

Comment se planter une nouvelle fois. Et FF qui semble pousser à la roue !

oskare68 13 mars à 16:06

Ces Quataris font vraiment n'importe quoi,ils dilapident leur argent.Ca va finir par les agacer a Doha

ombiloba1 13 mars à 13:14

Piètre entraîneur... j'en voudrais même pas à Marseille!!!!!!