Adil Rami n'est plus un salarié de l'OM. () S. Boué/ L'Équipe
Ligue 1

Ligue 1 : l'OM a proposé 1,2 million d'euros à Adil Rami

Avant l'envoi de la lettre de résiliation de contrat à Adil Rami, les dirigeants de l'OM avaient discuté d'un accord financier avec le joueur.

Adil Rami, licencié pour faute grave, n'est plus salarié de l'OM depuis la semaine dernière. Avant d'envoyer au joueur sa lettre de résiliation de contrat, les dirigeants et le défenseur central (33 ans), par avocats interposés, avaient discuté d'un accord financier. La dernière proposition du club phocéen était de 1,2 M€, soit l'équivalent, grosso modo, de quatre mois de salaire brut.
Le champion du monde, à qui il restait deux ans de contrat, a rejeté cette offre. Et l'histoire va donc se régler aux prud'hommes. En attendant, Rami est libre de s'engager ailleurs. C'est à l'étranger que les contacts semblent les plus avancés mais des clubs français se sont montrés très intéressés aussi. « Rester en France ? J'y pense parfois, a indiqué l'ancien Marseillais sur RMC ce lundi. Parce que j'ai envie de donner tort à certaines décisions de certains dirigeants. France ou étranger, je suis partant pour le combat ».
Réagissez à cet article
500 caractères max
julada 20 août à 9:48

Avec ces prestations de l'année c'est plutôt lui qui doit de l'argent au club

Aboomass 20 août à 7:43

C’est quand il était salarié du club qu’il fallait tout donner...et « aller au combat » !C’est facile de parler de faire le beau avec des mots , la vérité du terrain le discrédite complètement.

Fr4ncky 20 août à 7:35

On ne propose pas d'argent à un salarié que l'on vire pour faute. Cette proposition est un aveu de l'OM qu'il s'agit d'un licenciement abusif. Avec ce genre de proposition, et plus globalement de gestion du club, Marseille est clairement entrain de se tirer une balle dans le pied pour les prud'hommes.

lezardization 20 août à 2:08

Il a eût raison Adil RamiLes clubs sont sans pitié avec les joueurs

ADS :