Édouard Mendy (photo) privilégie davantage le jeu long que Mike Maignan. (J.) Prévost/ L'Equipe
Ligue 1

Ligue 1 : entre Mike Maignan et Édouard Mendy, quel gardien est le plus efficace ?

Les gardiens de Lille et de Reims, dont les équipes s'affrontent dimanche (17 heures), font partie des meilleurs spécialistes du poste cette saison en Ligue 1.

Un record de clean sheets pour Mendy

À 26 ans, Édouard Mendy découvre la Ligue 1. La vitesse à laquelle le gardien du Stade de Reims s'est adapté est assez impressionnante. Une preuve ? Il a terminé neuf rencontres sans encaisser de but. Un record de clean sheets qu'il partage dans les cinq grands championnats avec Alisson (Liverpool). Ce dimanche (17 heures), pour un des quatre matches maintenus de la 17e journée de Ligue 1 entre Lille et Reims, il se retrouve face à Mike Maignan, autre gardien très performant cette saison (six clean sheets).
Mais le Lillois a eu besoin de davantage de matches pour se mettre au niveau. Plus jeune (23 ans), Maignan a déjà disputé 61 rencontres de Ligue 1 (16 pour le Rémois). Il a longtemps fait preuve de fébrilité, notamment la saison passée lorsque le LOSC luttait pour son maintien. Christophe Galtier l'avait même mis en concurrence avec Hervé Koffi. Le Burkinabé s'était montré tellement catastrophique, encaissant neuf buts en trois matches, que Maignan a vite retrouvé son poste et sa sérénité, pour aider son club à assurer son maintien.

Deux jeux au pied différents

Depuis le début de la saison, le gardien du LOSC est d'une efficacité redoutable. Alors qu'il aurait « dû » encaisser 19 buts, si l'on considère le nombre d'« expected goals » (une donnée qui évalue le nombre de buts qu'aurait dû encaisser l'équipe), il n'en a pris que 14. Dans ce registre, Mendy est presque aussi impressionnant. Le Rémois a encaissé le même nombre de buts que le Lillois (14), alors qu'il aurait « dû » en prendre 18.
Au total, les deux gardiens ont encaissé moins d'un but par match (0,9). Édouard Mendy a été plus sollicité que Maignan : il a arrêté 54 tirs contre 39. Une différence finalement logique, dans la mesure où il en a subi plus (194 contre 167). Leur taux de tirs arrêtés est par conséquent assez proche, mais celui de l'ancien Marseillais est légèrement supérieur.
Édouard Mendy a arrêté 79,4 % des tirs cadrés concédés par Reims depuis le début de la saison, contre 73,6 % pour Mike Maignan.
Une différence de taille entre les deux gardiens réside dans l'utilisation de leur jeu au pied. Ainsi, Mike Maignan a tendance à jouer moins long, avec 39 passes courtes au total cette saison, contre 11 seulement pour Mendy. Le Rémois a davantage tendance à dégager loin (335 passes longues à 307). La qualité de relance des deux hommes est quasiment similaire, puisqu'ils affichent tous deux un taux de passes réussies supérieur à 50 %.
C'est le pourcentage de passes réussies par Mike Maignan (50,5 % pour Édouard Mendy).
Enfin, Mike Maignan se révèle plus efficace sur penalty que son rival de ce soir. Il a arrêté deux des cinq penalties concédés par son équipe depuis le début de saison, alors que Mendy n'a pas encore été décisif dans cet exercice (0/2).
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :