Soccer Football - Premier League - AFC Bournemouth v Leicester City - Vitality Stadium, Bournemouth, Britain - July 12, 2020 Bournemouth's Junior Stanislas celebrates their third goal with teammates an own goal by Leicester City's Jonny Evans, as play resumes behind closed doors following the outbreak of the coronavirus disease (COVID-19) Glyn Kirk/Pool via REUTERS  EDITORIAL USE ONLY. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or
LE BEST-OF DU «BIG FORT»

Leicester coule, Naples et Milan se séparent sur un nul, Séville qui enchaîne

Retrouvez tout ce qu'il s'est passé ce samedi en Angleterre, en Espagne et en Italie. Avec notamment Leicester qui passe à côté, la belle rencontre entre Naples et Milan et Séville qui poursuit sa lutte à distance avec l'Atlético de Madrid.

Premier League

Concours d'erreurs au Vitality Stadium
Jamie Vardy a inscrit quatre des cinq derniers buts des siens et celui-ci n'est pas le plus compliqué qu'il a eu à marquer dans sa carrière. L'ouverture du score précoce de Leicester (23e) tenait plutôt à Lloyd Kelly, bien mal inspiré au moment de repousser le danger, qu'au talent du meilleur buteur du Championnat d'Angleterre. Problème pour les Foxes, le défenseur de Bournemouth n'était pas le seul acteur à avoir décidé d'offrir des cadeaux, ce dimanche. Alors que les visiteurs pensaient se diriger vers un succès étriqué à l'heure de jeu, Kasper Schmeichel décidait de relancer les Cherries en... manquant un six mètres. Wilfred Ndidi ne pouvait pas réparer les dégâts et concédait le penalty de l'égalisation (Junior Stanislas, 66e). La suite ? Une nouvelle action défensive douteuse, cette fois de la part de Calglar Soyuncu (exclu dans la foulée), entraînant un but de Dominic Solanke (2-1, 67e), un contre son camp du malheureux Jonny Evans (3-1, 83e) et une ultime relance ratée par Christian Fuchs dont... Solanke tirait profit (4-1, 87e) pour s'offrir un doublé. Au bal des erreurs, c'est donc Bournemouth qui s'est vu offrir un précieux succès dans sa quête de maintien. Les hommes d'Eddie Howe repassent ainsi devant Aston Villa au classement et sont désormais à trois longueurs de Watford, le 17e. Leicester peut de son côté se faire dépasser par Manchester en cas de succès des Reds Devils, ce lundi.

Les résultats de la 35e journée
Norwich 0-4 West Ham
Watford 2-1 Newcastle
Liverpool 1-0 Burnley
Sheffield Utd 3-0 Chelsea
Brighton 0-5 Manchester City
 
Dimanche
Wolverhampton 3-0 Everton
Aston Villa 2-0 Crystal Palace
Tottenham 2-1 Arsenal
Bournemouth 4-1 Leicester
 
Lundi
Manchester United - Southampton

- Le classement de la Premier League

Liga

Séville tient le rythme
Et vous, vous aimez la VAR ? Quoi qu'il en soit, la réponse du FC Séville à cette question sera affirmative. Dans une rencontre verrouillée face à Majorque, les hommes de Julen Lopetegui ont longtemps buté sur le gardien Manolo Reina, avant que le car stationné devant Sanchez-Pizjuan interpelle l'arbitre pour une main dans la surface (41e). Penalty, tiré à l'aveugle et avec le sourire (ce n'est pas une blague) par Lucas Ocampos (1-0, 41e) et les Andalous ont pu dérouler... Jusqu'à un second but 100% marocain, avec une passe du gardien, Yassine Bounou, pour Youssef En-Nesyri (2-0, 84e). Quatrième, le FC Séville compte toujours le même nombre de points que l'Atlético de Madrid, troisième à deux journées du terme. Petit bonus : si Villarreal ne gagne pas, ce lundi contre la Real Sociedad, les deux clubs seront officiellement en Ligue des champions la saison prochaine. De son côté, Majorque reste 19e, à trois points du maintien.
«Comment marquer un penalty sans regarder», par Lucas Ocampos.

Les résultats de la 36e journée
Osasuna 2-1 Celta Vigo
Valladolid 0-1 Barcelone
Atlético Madrid 1-0 Bétis
 
Dimanche
Espanyol 0-2 Eibar
Levante 1-2 Athletic Bilbao
Leganes 1-0 Valence
Séville 2-0 Majorque
 
Lundi
Alavés - Getafe
Villarreal - Real Sociedad
Grenade - Real Madrid
 

Serie A

Le statu quo des «beaux»
Naples vs. Milan. C'était un peu le choc des titans. Pas au classement, plutôt au niveau de la forme depuis la reprise de la Serie A. Les deux équipes étaient dans une dynamique très positive... et nous l'ont prouvé. Car si le résultat n'était pas de ceux qui viennent loger des sourires dans les deux camps, les quatre buts de la soirée sont la preuve d'un spectacle convaincant. Surtout que le chassé-croisé était réel, autant au niveau du tableau d'affichage que du jeu. Chacun ses temps forts, chacun ses occasions. Ainsi, quand Théo Hernandez ouvrait le score (20e), Giovanni Di Lorenzo lui répondait (34e). Et quand Dries Mertens donnait l'avantage au Napoli (60e), Franck Kessié remettait le Milan AC à égalité sur penalty (73e). En fin de rencontre, Alexis Saelemaekers récoltait un rouge côté rossonero (87e), mais les locaux n'en profitaient pas. Au final, ce nul arrange indirectement la Roma, cinquième devant les deux équipes.

Les résultats de la 32e journée
Lazio 2-1 Sassuolo
Brescia 0-3 AS Roma
Juventus 2-2 Atalanta
 
Dimanche
Genoa 2-0 Spal
Cagliari 0-0 Lecce
Fiorentina 1-1 Hellas Vérone
Parme 2-2 Bologne
Udinese 1-3 Sampdoria
Naples 2-2 AC Milan
 
Lundi
Inter - Torino

- Le classement de la Serie A
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :