(L'Equipe)
à lire dans FF

Le sommaire du nouveau numéro de France Football avec Kylian Mbappé, Jean-Marc Furlan, le projet de l'OM et Djamel Belmadi

Kylian Mbappé a demandé plus de responsabilités au PSG ? France Football en fait sa Une et demande à des spécialistes à quoi cela pourrait ressembler. A retrouver également une Une régionale avec l'opération reconquête du RC Lens.

DÉCRYPTAGE

Quelles responsabilités pour Mbappé ? 
Il y a deux mois, l'attaquant parisien avait froidement, et clairement, appelé à obtenir davantage de «responsabilités» au sein du PSG. A moins de trois semaines de la reprise, FF est allé demander à des observateurs attentifs comme Luis Fernandez, Raymond Domenech, Jean-Marc Pilorget, Carlos Bianchi ou Raynald Denoueix de lui assigner quelques «devoirs» supplémentaires. La liste établie par ces connaisseurs est en fait une espèce de synthèse de tous les secteurs dans lesquels le lauréat du Trophée Kopa doit effectuer des progrès, sur et en dehors du terrain.  

ÉCLAIRAGE

OM : un «ceinture Project» qui agace
L'OM n'en finit pas de payer sa com' prétentieuse autour du fameux (fumeux ?) «Champion's Project» de McCourt et Eyraud. A la sortie d'une saison ratée, les Olympiens tentent de sauver la face et de se remobiliser autour de Villas-Boas... avec un portefeuille vide. Une donne qui en agace beaucoup du côté des «ex». Que ce soit Gili, Anigo, Courbis, Olmeta ou Alonzo, tous sont très sceptiques sur l'exercice 2019-20 qui se prépare. «Des erreurs, on en commet tous. Mais sur une douzaine de joueurs ces trois dernières années, c'est fort  !», explique ainsi Courbis. Le reste des critiques à retrouver dans FF...

L'INVITÉ

Furlan : «Pourquoi ce con n'est pas allé en Ligue 1 ?»
Il aurait pu entraîner en Ligue 1 puisqu'il avait réussi à hisser la saison passée le Stade Brestois. Mais ne se sentant plus trop soutenu, Jean-Marc Furlan a préféré opter pour Auxerre avec lequel il effectuera sa dixième saison en Ligue 2. Un épisode qui trahit la singularité du bonhomme qui s'est longuement confié sur ses principes, son métier et sa réputation. Best of : «Tu fais partie des gens qui disent avec regret  : “Mais pourquoi ce con n'est pas allé en L1 pour montrer ce qu'il vaut  ?” », « Les gens disent que j'ai peur de revenir en L1. C'est quoi ces conneries  ? », « Mon identité, c'est la phrase de Ferguson : “Notre philosophie, c'est la prise de risques et l'audace.” »,  «Ce qui me flatte le plus, c'est de voir Benjamin Nivet venir me dire : “Tenez, j'ai gardé mes deux derniers maillots, pour mon papa et pour vous.” Il m'a fait un courrier, j'en ai pleuré. Ou que Blaise Matuidi m'appelle toujours “papa”.» Un entretien rafraîchissant qui accompagne une grande séquence dédiée à la reprise de la L2, avec notamment le Guide des 20 effectifs ainsi qu'un reportage à Lens.

PORTRAIT

Belmadi, le nouveau prophète
Arrivée dans la peau de l'outsider, l'Algérie s'est imposée à la CAN de manière assez autoritaire. Une issue qui doit beaucoup au technicien des Fennecs, qui a pris la tête de la sélection il y a un tout petit peu plus d'un an. Dresser le portrait de Djamel Belmadi, c'est revenir sur les contours de cette ascension express qui aident à mieux comprendre celui qui est devenu une idole au pays.

MAIS AUSSI...

- Les 10... stades atypiques
- Lens, même pas peur
- 10 vraies raisons de kiffer la Ligue 2
- Le guide de la Ligue 2 et du National
- Pietro Anastasi, le coup du frigo
- Le grand mercato

Retrouvez le nouveau numéro de France Football ce mardi en kiosque ou dès lundi à 18 heures en version numérique en cliquant ici.
Réagissez à cet article
500 caractères max
lderbo 22 juil. à 14:13

On ne peut pas dire ni écrire sur et en dehors du terrain. Cela s'appelle une rupture syntaxique; une anacoluthe pour utiliser une expression plus savante.On dit : Sur le terrain et en dehors du terrain ou tout simplement: sur le terrain et en dehors.Amitiés footballistiques.

ADS :