Olivier Giroud, l'un des Français les plus brillants du week-end. (Presse Sports)
Foot

L'équipe de France du week-end, guidée par Olivier Giroud

Chaque lundi, nous déterminons l'équipe type des meilleurs joueurs français du week-end, qu'ils jouent en Ligue 1 ou à l'étranger. Vincent Manceau (Angers) et Mike Maignan (Lille) ont leur place dans un onze qui comprend plusieurs champions du monde.

GARDIEN

«Sobre, bon, efficace». C'est en ces termes que Christophe Galtier, son entraîneur, a qualifié la rencontre du gardien de Lille Mike Maignan, vraiment performant cette saison. Contre Amiens samedi soir (3-2), il a encaissé deux buts, sur lesquels il ne pouvait rien, mais il a encore démontré beaucoup d'assurance et sorti un nouveau penalty (87e). Maignan est l'un des meilleurs spécialistes de l'exercice en Europe : il n'a encaissé que 3 des 10 penalties auxquels il a fait face en Ligue 1, lui qui a arrêté les 4 derniers. Il a reçu un 7 dans L'Equipe.

DEFENSEURS

Alors qu'Angers a livré un excellent match sur le terrain de Lille, son latéral droit Vincent Manceau a été omniprésent. Le joueur de 29 ans, noté 7 dans L'Equipe, a été précieux en défense (6 tacles, 3 dégagements, 1 interceptions), et a été omniprésent dans les contre-attaques de son équipe. Il est le joueur qui a réussi trois centres, et a délivré une passe décisive pour Tait (29e) après un excellent une-deux.
Mamadou Sakho a lui été essentiel dans la clean sheet de Crystal Palace, vainqueur sur le terrain d'Huddersfield (1-0). Complémentaire avec Tomkins, il a multiplié les interceptions et a imposé son physique, dans le domaine aérien notamment. Certains supporters réclament même qu'il porte le brassard. Le site football.london lui a attribué la note de 7.
En difficulté contre Arsenal (1-3) pour son premier match de Premier League, Issa Diop a pris le rythme anglais. Le défenseur français de 21 ans, plus à son aise contre Wolverhampton malgré la défaite (0-1), a été l'un des meilleurs joueurs de West Ham lors du succès sur le terrain d'Everton (3-1). Football.london l'a noté 8/10 : «Un énorme tacle sur Tosun en première période a donné le ton. Pris en défaut sur le but adverse juste avant la pause, il a été énorme en deuxième période. Un vrai mur.» Pour Squawka, il n'a «jamais été mis en difficulté et a gagné sa place de titulaire
S'il a été moins rayonnant que son compère en défense centrale, le Suisse Manuel Akanji, contre l'Eintracht Francfort (3-1) vendredi, Abdou Diallo mérite également sa place dans notre équipe de France de week-end. Nous l'alignons toutefois à gauche, poste auquel il a souvent évolué en fin de saison dernière. Ce week-end, l'international Espoirs a lancé le BVB en inscrivant son premier but sous ses nouvelles couleurs, en deux temps sur corner, en suivant bien après avoir vu sa tête être repoussée par le gardien. Il a été malheureux sur le but de Francfort, inscrit par son compatriote Sebastien Haller, en dégageant sur son coéquipier Schmelzer au début de l'action, mais Diallo a tout de même démontré une belle maîtrise dans son placement, et son association avec Akanji est très prometteuse.

MILIEUX

Il ne déçoit jamais ou presque. N'Golo Kanté a encore été capital lors du succès de Chelsea contre Cardiff (4-1). S'il n'a pas trop apporté offensivement, il a encore aimanté les ballons, et a dominé la bataille du milieu avec sa facilité habituelle. Le Mail, le Mirror, Sky Sports et ESPN lui ont tous attribué un 7/10.
Arrivé dans les dernières heures du mercato au Rayo Vallecano, Giannelli Imbula a débuté sous ses nouvelles couleurs, vendredi soir. L'ancien joueur de Toulouse a tout simplement donné les trois points au club madrilène contre Huesca (1-0) grâce à un but fantastique. «Il a été le meilleur de son équipe», pour ASMarca, qui lui a octroyé un 3/3, était aussi sous le charme : «Un but stratosphérique, un tomahawk. Ne cherchez plus, c'est le but de la journée.» Le quotidien sportif madrilène en a profité pour ressortir une petite phrase de Pinto da Costa, le président de Porto, à propos d'Imbula, qui a très peu joué pour ses Dragons : «Nous l'avons acheté car Julen Lopetegui nous a dit que c'était une Ferrari. Plus tard, je lui ai demandé pourquoi il laissait une telle voiture au garage
Buteur sur le terrain de l'Inter Milan fin août, Soualiho Meïté a encore marqué pour son deuxième match à l'extérieur avec le Torino : son superbe tir a permis à son équipe de prendre un point contre l'Udinese (1-1). «Un grand Meïté reprend l'Udinese, a écrit TuttosportSon but est une perle. Il confirme toutes les qualités de ce joueur

ATTAQUANTS

Très peu en vue lors de la première période de Marseille-Guingamp dimanche soir (4-0), Florian Thauvin s'est réveillé après la pause. Et de quelle manière. Il a d'abord débloqué la situation de la tête, puis s'est offert un doublé sur un délicieux enchaînement crochet-enroulé. Ce qui lui a valu un joli 7 sur 10 dans nos colonnes. Même si c'est anecdotique à ce stade de la saison, le champion du monde français se retrouve seul meilleur buteur de la Ligue 1 ce lundi avec ses cinq réalisations en autant de journées.
Titulaire pour la première fois de la saison en Premier League, Olivier Giroud a livré un grand match lors de la victoire de Chelsea contre Cardiff (4-1). Il a été passeur décisif sur les deux premiers buts, signés Hazard. «Olivier est un excellent point d'appui, peut-être le meilleur au monde. Quand il a le ballon, il peut le tenir, c'est un plaisir de jouer avec lui...», a déclaré le Belge, élogieux, après le match. La relation Giroud-Hazard a été mise en avant par toute la presse anglaise, et dans les notes des principaux médias britanniques, le Français n'a jamais obtenu moins de 8/10.
Si la Serie A a vu arriver Cristiano Ronaldo cet été, le meilleur buteur du championnat italien après quatre journées est Français : Grégoire Defrel (4 buts). L'attaquant de la Sampdoria Gênes, prêté par l'AS Rome, a marqué son deuxième doublé consécutif lors de la victoire sur le terrain de Frosinone (5-0). Il a marqué après un rush côté droit et un bon enchaînement à l'entrée de la surface (54e), avant de conclure en pur finisseur sur une passe de Ramirez (86e). Transformé par Giampaolo, il a démontré une grande qualité, et a en plus séduit les observateurs par sa débauche d'énergie sur le plan défensif. Son entente avec Quagliarella est déjà excellente.
Réagissez à cet article
500 caractères max