Abdoulaye Doucouré (Watford) a été brillant contre Tottenham. (A. Couldridge/Reuters)
Foot

L'équipe de France du week-end, avec un trio Vainqueur-Coquelin-Doucouré au milieu

Chaque lundi, nous déterminons l'équipe type des meilleurs joueurs français du week-end, qu'ils jouent en Ligue 1 ou à l'étranger. Elle présente un milieu totalement inédit cette semaine, composé de William Vainqueur (Toulouse), Francis Coquelin (Valence CF) et Abdoulaye Doucouré (Watford).

Gardien

Gautier Larsonneur (Brest)
Pour son retour dans le but brestois, il a été héroïque avec un total de sept arrêts lors de la victoire à Angers (1-0). L'ancien international Espoirs a débuté sa rencontre par une sortie au poing (15e), a sorti trois énormes parades, devant Santamaria (26e) et El-Melali, deux fois (28e, 45e+2), et a soulagé ses partenaires en captant des ballons dangereux sur corner. Il a également obligé Pereira Lage à s'excentrer sur un face-à-face (45e+1). Il a terminé sa rencontre par une belle claquette (84e) et deux parades dans la même minute, devant Mangani et Pavlovic (89e). Noté 8 dans L'Équipe.

Défenseurs

Djibril Sidibé (Everton)
Pour sa première titularisation de la saison en Premier League, Djibril Sidibé a été en vue lors de la victoire d'Everton contre West Ham (2-0), avec un gros volume de courses. Le Liverpool Echo lui a attribué la note de 8/10, et a salué ses nombreuses montées ainsi que ses combinaisons avec Theo Walcott. Il a failli délivrer une passe décisive avec un ballon délicieux vers Alex Iwobi, qui n'en a pas profité.
Samuel Umtiti (FC Barcelone)
Alors qu'il n'avait plus été titularisé avec le Barça depuis le mois de mai, Samuel Umtiti a réalisé un excellent retour lors du succès à Eibar (3-0). En balance avec Jean-Clair Todibo avant la rencontre pour remplace Piqué, suspendu, le champion du monde a été dominant au duel, contrôlant notamment le domaine aérien. Le quotidien catalan Sport lui a attribué la note de 7/10, pour la façon dont il a muselé Charles, mettant en avant son sens de l'anticipation.
Boubakar Kamara (Marseille)
Pour célébrer son retour dans le onze de départ de l'OM, après deux matches de suspension, l'international Espoirs a inscrit un but du droit d'entrée (3e) après une passe en retrait de Strootman. Plutôt appliqué derrière, avec de bonnes anticipations (3 interceptions), il a bien géré la taille d'Ajorque ne jouant pas toujours les premiers ballons. Il a reçu la note de 7/10 dans L'Equipe.
Faitout Maouassa (Rennes)
Sa sélection en Espoirs durant la trêve, à la place de l'Angevin Aït-Nouri, lui a sans doute donné des ailes, même s'il n'a pas pu sauver Rennes à Monaco (3-2). Il a joliment égalisé tout seul (12e) en passant en revue trois Monégasques et en trompant Lecomte d'un tir croisé du gauche, pour son premier but sous le maillot rennais. Il a déposé Aguilar pour créer une occasion de 3-2 (63e). Noté 7 dans L'Equipe.

Milieux

Abdoulaye Doucouré (Watford)
Si Watford est toujours dernier de Premier League, le milieu français a sorti son meilleur match de la saison face à Tottenham, samedi (1-1). C'est lui qui a ouvert le score, en transformant avec sang-froid un service de Janmaat dès la 6e minute. Ce but a récompensé un match où il a fait très mal à la défense des Spurs avec sa puissance, et ses percées incisives. Noté 8/10 dans le Watford Observer.
Francis Coquelin (Valence CF)
Si Valence a tenu le match nul sur le terrain de l'Atlético de Madrid (1-1), Francis Coquelin a joué un grand rôle dans ce résultat. «Meilleur milieu sur le terrain» selon AS, il a affiché un énorme impact physique, salué également par le quotidien Superdeporte. Il n'a pas pris trop de risque à la relance, et a manqué une belle opportunité en première période. Il a aussi provoqué l'avertissement de Thomas Partey. Son volume a été déterminant jusqu'à sa sortie en raison d'une alerte à la cuisse droite, laissant son équipe à dix.
William Vainqueur (Toulouse)
Le milieu toulousain a joué un rôle capital lors de la victoire face à Lille (2-1). Il a constitué un bon binôme avec Sangaré devant la défense, en se distinguant par sa qualité de passe et sa justesse dans le jeu. Présent dans les duels, il s'est aussi montré dangereux sur un ballon de Sangaré, mais sa frappe des 25 mètres est passée au-dessus de l'équerre (45e +2). Il a travaillé sans relâche. Noté 7/10 dans L'Equipe.

Attaquants

Wissam Ben Yedder (Monaco)
Insaisissable pour ses adversaires, WBY a été propre dans ses prises de balle, décisif dès sa première occasion d'une frappe en angle fermée difficile (3e, 1-0). Il a cru être passeur décisif pour Keita Baldé avant de voir le but refusé (84e). Il a offert la victoire à Monaco contre Rennes (3-2) d'une volée superbe à dernière minute (90e+3). Un match plein, noté 8 dans L'Équipe.
Antoine Griezmann (FC Barcelone)
Alors qu'il traverse sa pire disette en équipe de France, Antoine Griezmann a ouvert le score pour le FC Barcelone contre Eibar samedi (3-0), en exploitant une bonne passe en profondeur de Lenglet. Le Français a été virevoltant, déchaîné, mordant le moindre espace comme un affamé. Il a ajouté à sa performance une passe décisive pour Lionel Messi. Noté 8/10 dans Sport.
Kylian Mbappé (PSG)
Après quasiment huit semaines d'arrêt seulement entrecoupées par deux entrées en jeu, à Bordeaux (1-0, le 28 septembre) puis à Istanbul en C1 contre Galatasaray (1-0, le 1er octobre), Kylian Mbappé a retrouvé le terrain à Nice, vendredi (4-1), et n'a pas tardé à se mettre en évidence. Rentré en jeu à la place de Pablo Sarabia (83e), l'attaquant parisien a marqué d'un tir du droit qui est passé entre les jambes de Malang Sarr avant de tromper Walter Benitez (83e). Il a également délivré une passe décisive (sa troisième cette saison) pour Mauro Icardi (90e+1). Un retour marquant.
Mbappé sur sa lancée ?

Ils étaient proche d'y figurer

- Almamy Touré (Eintracht Francfort), très bien noté par Bild après avoir maîtrisé Kevin Volland lors du succès contre le Bayer Leverkusen (3-0), vendredi.
- Clément Lenglet (FC Barcelone) a été régnant contre Eibar (3-0). Le quotidien AS l'a trouvé «brillant dans toutes ses actions», et il a sublimé sa performance défensive par une passe décisive sur l'ouverture du score d'Antoine Griezmann, d'une transmission en profondeur de 40 mètres.
- Lucas Digne (Everton) a arpenté son côté gauche contre West Ham (2-0). Il a formé un binôme très intéressant avec Bernard, avec des dédoublements dangereux. Le Liverpool Echo lui a attribué la note de 8/10.
- Odsonne Edouard (Celtic Glasgow) buteur, passeur décisif et directement impliqué sur un but contre son camp d'un adversaire lors du large succès du Celtic contre Ross County (6-0), samedi.
Réagissez à cet article
500 caractères max