Soccer Football - International Friendly - Argentina v Uruguay - Bloomfield Stadium, Tel Aviv, Israel - November 18, 2019  Argentina's Sergio Aguero celebrates scoring their first goal with teammate Lionel Messi   REUTERS/Ammar Awad (Reuters)
Amical

L'Argentine arrache le nul face à l'Uruguay grâce à un penalty tardif de Messi (2-2)

Menée deux fois au score par l'Uruguay (buts de Cavani et Suarez), l'Argentine a fini par arracher le nul sur un penalty tardif de Messi, lundi soir en amical à Tel-Aviv (2-2). Agüero avait égalisé dans un premier temps.

Trois jours à peine après avoir remporté le Superclasico face au Brésil, en amical à Riyad (1-0), l'Argentine de Lionel Scaloni défiait ce lundi soir à Tel-Aviv un autre adversaire de taille, l'Uruguay de Luis Suarez et Edinson Cavani, tous deux titulaires. Deux équipes qui restaient, au coup d'envoi, sur cinq rencontres (amicales) sans défaite depuis la Copa America (3 victoires, 2 nuls chacune). Au terme d'un match plutôt agréable à suivre, et marqué par quelques échanges tendus entre Messi et Cavani, les deux sélections ont toutes deux poursuivi leur série (2-2) .

Le sélectionneur argentin avait une nouvelle fois décidé d'effectuer quelques changements dans son onze de départ. Exit Foyth, Lo Celso, Ocampos ou Lautaro Martinez, tous titulaires vendredi, et remplacés ce lundi par Saravia, Acuna, Dybala et Agüero. Pour un résultat mitigé au final. Car, si l'Argentine a globalement eu la maîtrise du ballon, elle a eu toutes les peines du monde à se montrer dangereuse, butant très souvent sur un bloc adverse solide et discipliné. Hormis sur une frappe à bout portant de Dybala déviée par Godin (13e), et un but refusé à ce même Dybala pour une main au départ de l'action (38e), Campana a passé une première période plutôt tranquille.

L'Argentine s'en est remise aux coups de pied arrêtés...

De l'autre côté du terrain, Otamendi a eu beau contrer de justesse une belle frappe de Suarez (21e), c'est bien l'Uruguay qui a fini par ouvrir le score grâce à Cavani, d'un tacle rageur au terme d'un mouvement collectif sublime (34e). Son cinquantième but en sélection, et une bonne bouffée d'air pour le joueur, quelque peu en difficulté au PSG... L'Albiceleste a alors tenté d'accélérer après le repos. Elle a continué de monopoliser le ballon, mais sans parvenir à faire mal dans le jeu. Elle s'en est donc remise aux coups de pied arrêtés pour recoller. Si Messi, d'un coup franc puissant, a d'abord buté sur Campana (53e), il a ensuite trouvé la tête d'Agüero pour l'égalisation (64e).

Un but qui a eu le mérite de redonner de l'allant aux Argentins. Mais pour quelques minutes seulement, Suarez, d'un superbe coup franc direct, redonnant très vite l'avantage aux siens (68e). Les hommes de Scaloni ont alors repris leur marche en avant, tout en se montrant toujours aussi peu dangereux dans le jeu, malgré une nouvelle tête d'Agüero cette fois repoussée par Campana (90e). C'est donc sur un nouveau coup de pied arrêté que l'Argentine a fini par arracher le nul dans le temps additionnel. Pour une main de Caceres dans la surface suite à une déviation à bout portant de Lautaro Martinez, M. Reinsheriber, l'arbitre de la rencontre, désignait le point de penalty. Messi ne tremblait pas et évitait ainsi un revers aux siens.
Bruno Rodrigues
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :