martins (corentin) (DESCHAMPS/L'Equipe)
Bleus

Gourcuff, Keruzoré, Guivarc'h... Le onze type des Bretons ayant porté au moins une fois le maillot de l'équipe de France ?

L'équipe de France est de retour en Bretagne, à Guingamp, pour le match amical contre l'Islande ce jeudi. Plusieurs joueurs bretons dans l'histoire du football ont porté le maillot de l'équipe de France, FF.fr vous propose son onze type emprunté de nostalgie pour cette occasion.

Gardien

Alex Thépot
Né à Brest, Alex Thépot était l'un des meilleurs à son poste. Avec 31 sélections au compteur, le joueur a été élu meilleur gardien de la Coupe du monde en 1930 et faisait également partie de l'équipe type du Mondial. En 1934, il disputa son second Mondial, sa dernière compétition internationale avec le maillot de l'équipe de France. Notons qu'à cette époque, les joueurs travaillaient à côté de leur carrière (Alex Thépot était douanier), ce qui rendait sa performance d'autant plus incroyable.

Défenseurs

Louis Cardiet
Né à Quimperlé, c'est à Rennes que le latéral a passé une grande partie de sa carrière, disputant plus de 300 matches avec le Stade Rennais et remportant deux Coupes de France (1965 et 1971) avec le club dont il était le capitaine. Sélectionné pour la première fois en juin 1965 pour un match amical contre l'Argentine (0-0), il compte six capes à son actif.

Yvon Le Roux
Son surnom ? Le menhir ! Du haut de son 1m89, le Breton était une véritable tour de contrôle au sein de la défense de l'équipe de France, mais également à Brest lors de ses débuts ou encore à Monaco. Solide, Yvon Le Roux faisait partie de l'équipe championne d'Europe en 1984 mais également de l'épopée en 1986 lorsque les Bleus ont terminé à la troisième place. Il terminera sa carrière avec 28 sélections pour un petit but.

Jérémy Toulalan
Formé à Nantes, il était l'une des figures emblématiques du Championnat de France dans les années 2000 jusqu'à l'année dernière. Le milieu de terrain a été appelé en équipe de France entre 2006 et 2010 et évoluera en défense dans notre onze type. Avec 39 sélections, il était un homme de confiance pour Raymond Domenech qui l'utilisa pour l'Euro 2008 et la Coupe du monde 2010. Cette dernière marquera la fin de sa carrière internationale après le fiasco du bus de Knysna où il a avoué participer aux grèves.

Paul Le Guen
Défenseur et milieu de terrain également, Paul Le Guen prendra place dans notre équipe type aux côtés de Jérémy Toulalan et Yvon Le Roux. Né à Pencran dans le Finistère, il débuta sa carrière dans sa ville natale avant de partir du côté de Brest. Il portera le maillot de l'équipe de France pour la première fois de sa carrière en 1993 et ne le quittera plus jusqu'en 1995 pour un total de 17 sélections et un petit but.

Milieux de terrain

Yoann Gourcuff
Il était l'un des plus grands espoirs du football français. Pétri de talent à Rennes, au sommet de son art à Bordeaux, il s'est perdu petit à petit... Yoann Gourcuff a également été un élément essentiel en équipe de France pendant plusieurs années. Avec 31 sélections au compteur et un seul but, il disparaît du paysage bleu en 2013 après des blessures et des performances loin de ses débuts.

Raymond Keruzoré
Né à Châteauneuf-du-Faou, Raymond Keruzoré est au milieu de terrain de notre équipe type. Malgré ses deux petites sélections en équipe de France, le Breton a marqué son époque et est considéré comme l'un des meilleurs joueurs bretons de tous les temps. Il y a quelques années, France Football l'a même élu "meilleur joueur Breton de l'histoire". Un début de carrière à Rennes, une fin à Brest, Raymond Keruzoré est dans le patrimoine de sa région mais n'a qu'une Coupe de France à son palmarès.

Armand Penverne
Une époque bien lointaine, mais Armand Penverne occupe la place de sentinelle dans notre équipe type. Celui qui a quasiment fait toute sa carrière du côté de Reims, a porté le maillot de l'équipe de France à 39 reprises et a inscrit 2 buts. Il participa surtout au magnifique parcours des siens en Suède lors de la Coupe du monde 1958, où les Bleus terminèrent à la troisième place de la compétition. Il aura également le privilège dans sa carrière de porter le brassard de capitaine contre l'Allemagne.

Corentin Martins
C'est vrai que lorsqu'on parle de Corentin Martins on pense surtout à Auxerre et à Strasbourg mais c'est également un pur breton. Né à Brest, le milieu offensif a été sélectionné en équipe de France à 14 reprises entre 1993-1996 et a inscrit un but. Sa carrière n'a pas été très longue. Il a certainement payé le fait d'évoluer à un poste où un certain Zinédine Zidane débutait. Jeune prometteur à l'époque, ZZ prendra définitivement sa place en 1997 et Corentin Martins se concentrera sur sa carrière en club.

Attaquants

Jean Prouff
Il est l'une des légendes du côté de la Bretagne et a logiquement sa place à la pointe de l'attaque de cette sélection. Champion de France avec le Stade de Reims en 1949, il compte surtout 17 sélections en équipe de France entre 1946 et 1949. Jean Prouff ne participera pas à une compétition internationale avec ce maillot mais aura la chance de porter le brassard de capitaine à trois reprises lors de ses trois dernières sélections.

Stéphane Guivarc'h
Champion du monde en 1998, Stéphane Guivarc'h occupe bien évidemment l'attaque de cette sélection. Avec 14 sélections au compteur et 1 but, le natif de Concarneau est le seul Breton champion du monde de l'histoire du football français. Bien qu'il était décrié par son inefficacité lors du Mondial 1998 et en équipe de France de manière générale, le joueur a quand même été élu meilleur buteur du Championnat de France avec Auxerre en 1997 et 1998. En tout, dans sa carrière, Stéphane Guivarc'h a inscrit 156 buts.
Réagissez à cet article
500 caractères max
gm1320 11 oct. à 13:53

Pas exceptionnel du tout pour une telle région de foot surtout quand on voit que Keru n a que 2 sélections.