Iniesta Bale
Ballon d'Or France Football 2017

Gareth Bale, Alexis Sanchez, Sergio Agüero, Paul Pogba : qui sont les grands absents de la liste des 30 nommés pour le Ballon d'Or France Football 2017 ?

Qui dit révélation de la liste des 30, dit aussi quelques absents de marque pour le Ballon d'Or France Football 2017. Les voici.

Sergio Agüero (ARG, Manchester City)

Présent lors des deux dernières éditions (après l'avoir également été en 2008, 2011, 2012), Sergio Agüero ne passe pas le cut en 2017. Inconstant en Ligue des champions, décevant avec la sélection argentine, le Kun a été moins impérial que l'an dernier.

Dani Alves (BRE, Paris-SG)

Il n'est pas passé loin d'un retour. Lui dont la dernière apparition remonte à l'année 2011. Daniel Alves, le défenseur du PSG, n'a pas convaincu le jury pour ce qui aurait pu être sa troisième nomination.

Gareth Bale (GAL, Real Madrid)

Un début d'année tronquée par une grave blessure à la cheville, avant un nouveau pépin fin avril : 2017 a été la pire année de Gareth Bale depuis cinq ans. En plus d'un physique qui l'a fait souffrir, le Gallois a été la principale victime de l'avènement d'Isco. Ce dernier lui avait d'ailleurs été préféré en finale de la Ligue des champions face à la Juve (4-1).

Angel Di Maria (ARG, Paris-SG)

Et de trois. Troisième édition de suite du Ballon d'Or sans la présence d'Angel Di Maria. Tout un symbole. Que sa 10e place du BO 2014 semble bien lointaine. De son année 2017, on retient sa prestation XXL face au Barça lors du quart de finale aller (4-0). Mais c'est tout, ou presque. L'homme qui a coûté 171 millions d'euros de transfert dans sa carrière inquiète sportivement. Va-t-il réussir à s'en relever un jour alors qu'il va fêter ses 30 ans en février 2018 ?

Gonzalo Higuain (ARG, Juventus Turin)

Bien moins prolifique qu'en 2016 où il avait explosé ses compteurs, Gonzalo Higuain a stagné après son incroyable transfert à 94 millions d'euros il y a un an. Si son doublé face à Monaco en demi-finale retour de C1 avait soulagé son équipe, Pipita s'est montré bien timide dans les autres très grands rendez-vous. A commencer par une finale de Ligue des champions face au Real complètement ratée.

Zlatan Ibrahimovic (SUE, Manchester United)

Après cinq présences consécutives dans la liste, Zlatan Ibrahimovic, 4e en 2013, est cette fois-ci recalé. La faute, évidemment, à cette grave blessure subie le 22 avril dernier en Ligue Europa et qui a mis un terme à sa saison 2016/17. Depuis, si on aperçoit de temps en temps des images de lui à l'entraînement, on ne l'a toujours pas revu sur un terrain.

Andrés Iniesta (ESP, FC Barcelone)

2009-2016 : la série de nomination d'Andrés Iniesta s'arrête en 2017. Deuxième en 2010, l'Espagnol aura du mal à refaire un jour une apparition dans les nommés du BO. Les années passent, et le génie espagnol ne brille plus autant qu'avant. Et c'est sûrement pour ça, entre autres, que le FC Barcelone a peiné à garnir son armoire à trophées en 2017...

Manuel Neuer (ALL, Bayern Munich)

Nommé depuis 2012, et même sur le podium en 2014, Manuel Neuer paye ici de nombreuses blessures. Avec un pied qui n'a pas cessé de le faire souffrir. Il l'a d'abord obligé à stopper sa saison dès le mois d'avril, avant de lui priver de la fin d'année 2017. Il y a deux semaines, il a en effet rechuté à l'entraînement. Son retour est prévu en début d'année prochaine.

Paul Pogba (FRA, Manchester United)

Son absence va forcément faire parler en France. 22e en 2014, 15e en 2015, 14e l'année dernière : Paul Pogba ne fait pas le quadruplé. La faute a trop d'inconstance dans ses performances. Oui, il n'est pas seul sur le terrain, et n'est donc pas le seul responsable de la décevante 6e place de Manchester United en 2016/17, mais on pourrait en attendre plus. Même chose, surtout, en équipe de France où il n'arrive pas à convaincre sur la durée.

Alexis Sanchez (CHI, Arsenal)

Après sa 10e place en 2015, il est recalé pour la deuxième fois de suite parmi les nommés. Muet en 2017/18 en Premier League, Alexis Sanchez a bien essayé de qualifier une nouvelle fois Arsenal pour la C1 en mai dernier. Sans succès. Et comme en 2016, il n'a pas réussi à porter les Gunners plus loin qu'un huitième de finale de Ligue des champions. Enfin, il s'est montré plus discret qu'à l'accoutumé avec la Roja chilienne.
Dès ce mardi 10 octobre, dans vos kiosques ou en ligne, retrouvez le numéro spécial de FF consacré aux 30 nommés pour le Ballon d'Or France Football. Avec une interview de Sergio Ramos.

À lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
tristan___ 10 oct. à 16:53

Iniesta .... Mon dieu comment le football peut négliger cet artiste

dfenestor 9 oct. à 22:02

Seul Dani Alves a été très performant, mais il n'a pas gagné la Ligue des Champions avec La Juve!