(L'Equipe)
Le Championnat des Etoiles

Florian Thauvin (OM) a tout cassé

Tous deux vainqueurs sur le même score (4-0), le PSG et l'OM ont fait le plein ce week-end. Il fallait donc placer les Thauvin, Payet, mais aussi Draxler ou Pépé (Lille) dans votre équipe type.

Ils s'affichent aux deux premières places du classement, et leurs performances du week-end ne font que confirmer leur belle forme du moment. Vainqueurs respectivement de Saint-Etienne et de Guingamp sur le même score (4-0), le PSG et l'OM ont été les principaux acteurs du week-end en Ligue 1. Pour espérer scorer au Championnat des Etoiles, il vous fallait donc mettre un maximum de joueurs de ces deux formations.

Dans le but, Alphonse Areola a signé son tout premier clean sheat de la saison en Ligue 1 et présente une note légèrement supérieure à celle de son compère marseillais Yohann Pelé (30 contre 28). En défense, il fallait faire confiance aux latéraux de l'OM Hiroki Sakai et Jordan Amavi et au défenseur central parisien Presnel Kimpembe, même si la meilleure note de la journée pour un défenseur revient à l'Angevin Vincent Manceau (42, troisième meilleure note tous postes confondus).
Le Marseillais Florian Thauvin obtient la meilleure note de la journée, juste devant le Lillois Nicolas Pépé.
Au milieu de terrain, les Phocéens Kevin Strootman (une passe décisive, note de 34) et Dimitri Payet (un but, une passe, 41.9) ont fait la loi aux côtés de Julian Draxler (PSG, 39). Les Angevins Flavien Tait (40) et Baptiste Santamaria (35) ont eux aussi signé un très gros match. Enfin, en attaque, Florian Thauvin a brillé de mille feux (doublé, meilleure note de la journée avec 45.6), comme Angel Di Maria (34) ou le Lillois Nicolas Pepe, auteur d'un triplé (42.4, deuxième meilleure note de la journée). A noter, enfin, la belle performance du Girondin Jimmy Briand (doublé).

La meilleure équipe de la journée

  
(L'Equipe)
(L'Equipe)

La meilleure équipe possible

  
(L'Equipe)
(L'Equipe)
Réagissez à cet article
500 caractères max
ghys59 17 sept. à 23:15

Arrêtez votre char avec les Marseillais. En face, c'était Guingamp et pendant près d'une heure, les visiteurs ont tenu le choc. Quand il s'agit de clubs plus importants, on ne le voit jamais. Il ne casse pas trois pattes à un canard. C'est comme Payet. Dès que le niveau s'élève, il disparaît.