Football Soccer - Romania v Spain - International Friendly - Cluj Arena, Cluj, Romania - 27/03/16  Romania's Claudiu Stanciu and Spain's Koke in action REUTERS/Inquam Photos/Octav Ganea ATTENTION EDITORS - THIS IMAGE HAS BEEN SUPPLIED BY A THIRD PARTY. IT IS DISTRIBUTED, EXACTLY AS RECEIVED BY REUTERS, AS A SERVICE TO CLIENTS. ROMANIA OUT. NO COMMERCIAL OR EDITORIAL SALES IN ROMANIA. (194737+0000,INQUAM PHOTOS/Reuters)
Euro 2016 - Groupe A

Euro 2016, France-Roumanie : Nicolae Stanciu comme la braise

La Roumanie s'appuiera avant tout sur une défense solide pour contrarier les Bleus. Mais devant, elle comptera aussi sur les inspirations de Nicolae Stanciu, devenu indispensable en un clin d'oeil dans une sélection toujours à la recherche de sa nouvelle star.

2 février 2013. Revue d'effectif entre sélections polonaise et roumaine à l'occasion d'un match amical à Malaga. Au milieu des novices et dans une rencontre non officielle, un gamin de dix-neuf ans qui vient d'éclore au FC Vaslui. Nicolae "Nicusor" Stanciu joue 45 minutes, n'échappe pas au naufrage de son équipe (0-4 à la pause, 1-4 au final) et devra attendre... trois ans avant de remettre les pieds en équipe nationale A. Au printemps dernier, conscient que les opportunités ne se représenteront pas forcément, a fortiori en vue de l'Euro 2016, le milieu offensif a donc pris sa chance. Bilan : cinq sélections... et quatre buts !

Hagi, Mutu... et Stanciu ?

À désormais vingt-trois ans, le natif d'Alba Iulia est au sommet de la vague. Maître à jouer du Steaua Bucarest, où il évolue depuis trois saisons, Stanciu a su profiter d'un creux générationnel pour se faire une place de choix dans le onze d'Anghel Iordanescu. Au poste de meneur de jeu. Le tout avec le numéro 10 dans le dos, un détail tout sauf anodin au pays de Gheorghe Hagi et, à un degré moindre, Adrian Mutu. Ces deux mastodontes - meilleurs buteurs de la sélection avec 35 réalisations chacun - totalisaient respectivement 21 et 24 sélections au moment de leur quatrième but. Là où la nouvelle star roumaine n'a donc eu besoin que de cinq capes et 300 petites minutes de jeu.

Entre fierté et humilité

«Porter ce numéro 10 est une fierté indescriptible, mais je ne peux pas être comparé à Hagi et Mutu, a coupé Stanciu le week-end dernier. Ils sont uniques dans l'histoire de l'équipe nationale.» En attendant de se faire une place au Panthéon de la sélection roumaine, le milieu de terrain au pied droit de velours espère confirmer son évolution, déjà palpable en club ces derniers mois. Lors de ses deux premières saisons avec le Steaua, Nicusor Stanciu n'avait marqué que 15 fois en 88 matches. En 2015/16, il a enquillé 14 buts en 38 apparitions. À surveiller comme le lait sur le feu pour l'équipe de France ce soir...
Cédric Chapuis 
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :