L'entraîneur de Séville Julen Lopetegui est désormais au chômage partiel, comme Diego Simeone. (O. J. Barroso/Presse Sports)
Espagne - Coronavirus

Coronavirus : le Séville FC passe au chômage partiel

Le club andalou a annoncé mercredi matin que les joueurs et le staff verront leur rémunération réduite de 70%.

Après le FC Barcelone, l'Atlético de Madrid et l'Espanyol Barcelone, le Séville FC a annoncé mercredi matin qu'il passait au chômage partiel.

Réduction de 70% du salaire pour entraîneurs et joueurs

Cette mesure concerne au total 360 salariés : 254 travailleurs de la structure sportive et 106 de l'entité non sportive dont les activités ne peuvent être exercées - même partiellement - par le confinement et les restrictions décrétées par le gouvernement lors de la déclaration de l'état d'urgence sanitaire. Ceux qui peuvent télétravailler ne sont pas concernés.
En ce qui concerne les équipes professionnelles, la mise au chômage partiel entraînera une réduction de 70% du salaire des entraîneurs et des joueurs, tant pour les premières équipes masculines et féminines que pour les joueurs et entraîneurs des équipes de jeunes.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :