(L'Equipe)
Top 5 des Africains de Ligue 1

Clinton Njie (Marseille), Mehdi Mostefa (Bastia) et Mounir Obbadi (Nice) dans le top 5 des Africains de Ligue 1 (26e journée)

Comme chaque début de semaine, retrouvez le top 5 des Africains qui ont brillé en Ligue 1. Les Guinéens François Kamano et Sadio Diallo se sont illustrés, Clinton Njie s'est réveillé, Mounir Obbadi a géré avec Nice, et Mostefa a ferraillé face à Monaco.

1. François Kamano (Guinée/Bordeaux)

François Kamano continue son festival. Auteur d'un but et d'une passe décisive face à Guingamp, il a été le grand artisan de la victoire de Bordeaux (3-0). L'international guinéen a écoeuré Martins Pereira jusqu'à le faire expulser sur un énième dribble. Efficace et spectaculaire avec des gestes qui vont faire le tour des réseaux sociaux, Kamano est l'homme fort des Girondins. L'ancien Bastiais est à quatre buts et deux passes décisives depuis le début de l'année civiles et à six réalisations en Ligue 1 au total.

2. Clinton Njie (Cameroun/Marseille)

Titularisé en pointe suite à la blessure de Bafétimibi Gomis, Clinton Njie, avec ses qualités, a rendu une copie très correcte face à Rennes (2-0). Actif, disponible dans la profondeur, le tout récent champion d'Afrique a soulagé Marseille en ouvrant le score d'une volée en première intention (59e). Encore très perfectible dans certains choix ou situations, Njie a une vraie carte à jouer dans les semaines à venir.

3. Mehdi Mostefa (Bastia/Algérie)

Les Corses l'aiment. En mode guerrier, Mehdi Mostefa a réussi une prestation énorme contre Monaco (1-1). Avec l'absence de Yannick Cahuzac en sentinelle, il s'est montré intraitable dans la récupération, et dans le harcèlement de l'adversaire. Avec le ballon, il a servi de première courroie de transmission.

4. Mounir Obbadi (Nice/Maroc)

Lors de son arrivée à Nice, Lucien Favre a avoué qu'il ne connaissait pas Mounir Obbadi. Il doit en savoir désormais un peu plus sur cet excellent manieur de ballon... Au coeur de jeu, il s'est montré clairvoyant, en alternant jeu court et long. Parfois comme sentinelle, ou alors relayeur, le Marocain a grandement participé à la transition vers l'avant. Il sait aussi garder le ballon. A 32 ans, il se bonifie.

5. Sadio Diallo (Bastia/Guinée)

En Corse, là où il s'est révélé, Sadio Diallo revit depuis le début de saison. Titularisé en attaque face à Monaco (1-1), celui qui est plus un meneur de jeu, a rempli sa part de contrat. Il a ouvert la marque à la 19e minute, sur une tête bien placée entre Subasic et le poteau. Par la suite, il s'est battu à l'image de son équipe, avant de céder sa place à Axel Ngando.

Quel est votre Africain de la 26e journée de Ligue ?

Nabil Djellit 

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
bahri.daly 21 févr. à 13:32

Oussema Haddedi

Shan.B 20 févr. à 12:19

KAMANO