Ligue 1 - Lille

Christophe Galtier (Lille) : « L'OM finira deuxième »

Christophe Galtier, entraîneur du LOSC, estime que l'OM ne pourra désormais pas être rattrapée. Et justifie l'absence de Boubakary Soumaré de la feuille de match par un conflit avec le club.

« Pourquoi votre équipe a-t-elle arrêté de jouer en deuxième période alors qu'elle semblait prendre l'ascendant ?
Je pensais que l'on avait fait le plus dur en ouvrant le score. À partir de la 60e minute de jeu, on a commencé à avoir des problèmes physiques. Cela concernait des joueurs qui ont peu joué ces derniers temps ou pas du tout joué (Onana, Djalo). Face à l'OM, habitué de ce type de rencontre, on a commencé à perdre la bataille du milieu et à reculer. On a été sanctionnés lourdement avec peu de situations. On en a eu en première période sans être efficaces. Il y a aussi deux arrêts importants de Mandanda. Mais on a eu moins de mobilité pour ressortir les ballons. On a été mis en difficulté et on concède deux buts qui nous paraissent évitables.
L'OM frappe un grand coup à Lille
Vous aviez l'air sidéré en fin de rencontre...
Je n'étais pas sidéré mais un peu agacé du métier olympien qui consistait à gagner du temps et à faire tourner le chrono. Je suis déçu parce que pendant une heure, j'estime que l'on a fait un bon match. Sur des situations et notamment le deuxième but, on fait une grosse erreur de placement sur le centre au premier poteau. Ce soir (dimanche), il y avait beaucoup d'absents, ce qui s'est ressenti au milieu.
« J'ai trouvé intéressant ce que Onana pouvait faire »
La deuxième place de L1 est-elle pliée ?
Oui. Sur leur dynamique et leur organisation, l'OM finira 2e. Avec autant de points d'avance, ce sera dur de les rattraper hormis un cataclysme.
Le classement de la Ligue 1
Pourquoi avez-vous titularisé Onana ?
Pour anticiper la prochaine question sur Boubakary Soumaré (pas sur la feuille), il y a une situation au club que je ne commente pas. Dans des saisons, il peut y avoir des tensions entre un joueur et son club. On réglera ça en interne et on trouvera une solution. Dans ces conditions, j'ai donc pris la décision de travailler sur deux autres options cette semaine (Niasse et Onana).
J'ai trouvé intéressant ce que Onana pouvait faire. Il a commencé à souffrir physiquement à l'heure de jeu. On n'a plus gagné de ballons au milieu et on n'a plus pu se projeter vers l'avant. Onana a travaillé avec nous et a montré des choses intéressantes cette semaine. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :