Soccer Football - Bundesliga - Borussia Dortmund vs Eintracht Frankfurt - Signal Iduna Park, Dortmund, Germany - September 14, 2018   Borussia Dortmund's Abdou Diallo celebrates scoring their first goal    REUTERS/Leon Kuegeler    DFL regulations prohibit any use of photographs as image sequences and/or quasi-video (Reuters)
Bleus

Ces cinq Français qui progressent et dont on ne parle jamais

Loin des 23 et même des réservistes, d'autres Français font parler leur talent sur les pelouses d'Europe. FF.fr en a choisi cinq, tous idéalement placés au classement des progressions silencieuses, conjuguées à l'éloignement médiatique.

Grégoire Defrel (27 ans, Sampdoria, attaquant)

Huit journées, cinq buts. Au classement des buteurs de Serie A, c'est mieux que Cristiano Ronaldo, autant que Ciro Immobile. Encore loin des neufs réalisations de l'intenable Krzysztof Piatek, certes, mais les performances du Français Grégoire Defrel sont remarquables. Pas remarquées, cependant. Formé à Châtillon et fin connaisseur de la Grande Botte, puisqu'il y joue depuis 2009, Grégoire Defrel a largement participé aux bons résultats de la Sampdoria en ce début de saison. Le club de Gênes figure en effet à la cinquième place du Championnat, à quatre petites longueurs de la deuxième place, et profite de son attaquant prêté par la Roma pour truster le haut du classement. Jamais sélectionné sous le maillot bleu, pas même dans les catégories de jeunes, Defrel a connu un parcours atypique qui fait aujourd'hui sa force et sa singularité. Et qui l'a transformé en un redoutable attaquant, rompu aux rudes défenses transalpines.

Abdou Diallo (22 ans, Borussia Dortmund, défenseur)

Certains le voient déjà comme un international en puissance, à tout juste 22 ans, lui qui porte brillamment le brassard de capitaine chez les Espoirs. Passé par Monaco et révélé à Mayence, Abdou Diallo a effectivement séduit la Bundesliga à vitesse grand V. En témoignent ses titularisations successives avec Lucien Favre, nouveau coach du Borussia Dortmund, alors qu'il découvre un nouveau poste d'arrière gauche, aux côtés d'un autre Français, Dan-Axel Zagadou. Habitué à l'axe de la défense, le Tourangeau de naissance sait se montrer polyvalent et même buteur, puisqu'il a déjà ouvert le compteur avec son nouveau club. À l'inverse de Defrel, il a connu toutes les sélections françaises jusqu'aux Espoirs (U16, U17, U18, U19, U20), et pourrait pointer le bout de son nez rapidement chez les A en cas de panne chez les centraux gauchers. Avec Kimpembe, Umtiti, Lenglet ou Laporte, ce n'est pas encore l'heure. Mais qui sait ?

Alassane Pléa (25 ans, Mönchengladbach, attaquant)

La France le connaît bien. Et pourtant, en faisant le choix de rejoindre Mönchengladbach cet été, Alassane Pléa a certainement perdu en audimat et en visibilité. Pourtant, au regard de ses récentes performances, le pari sportif fait par l'ancien attaquant de Nice semble être le bon. Titulaire indiscutable, il a déjà inscrit cinq buts et délivré une passe décisive, faisant de lui l'un des joueurs offensifs les plus remarqués d'Allemagne. Pis, c'est sur le podium qu'il a installé son équipe, qui est allée s'imposer au Bayern Munich sur le score de trois buts à zéro. Excusez du peu... Un gros début de saison pour le joueur formé à l'Olympique Lyonnais, donc, et de quoi nourrir d'autres ambitions à terme. Giroud se faisant un peu âgé, des idées pourraient bien apparaître dans les esprits du staff de l'équipe de France. Par son profil, son jeune âge, sa maturité et ses prestations devant le but, Alassane Pléa pourrait bien représenter la nouveauté post-deuxième étoile. À condition de maintenir un tel niveau, évidemment.

Dayot Upamecano (19 ans, RB Leipzig, défenseur central)

La Bundesliga réussit visiblement bien aux Français. Et après la bonne pub faite malgré-lui par Benjamin Pavard en faveur du Championnat d'outre-Rhin, les yeux des observateurs avertis se tournent forcément vers un pays ultra-dominé par le Bayern depuis des années. À ce petit jeu, Dayot Upamecano est l'un des Français en vogue. Pas pour rien que le RB Leipzig a inséré une clause de 100 millions d'euros dans son contrat, ni que la plupart des fans sont unanimes sur le potentiel de ce pur produit de Red Bull ; il est également passé par Salzbourg. Tête d'affiche de la french-touch version Leipzig, aux côtés d'Augustin, Konaté ou autre Mukiele, Dayot Upamecano a tout l'avenir devant lui. Mais sa maturité en première division allemande ou en Coupe d'Europe augure déjà de très belles choses.

Jordan Veretout (25 ans, Fiorentina, milieu de terrain)

Après des années de formation au FC Nantes, son club d'enfance, et quatre années chez les professionnels, Jordan Veretout avait quitté l'Hexagone avec l'étiquette d'un très bon joueur de Ligue 1. Et après des passages plus ou moins remarqués à Aston Villa et Saint-Étienne, le milieu de terrain excelle désormais sous les couleurs de la Fiorentina. Performant dans l'entrejeu de la Viola, Veretout a tout l'étoffe d'un «sous-coté», alors que l'Italie a bien évidemment remarqué les performances de l'ancien Canari. Son profil très complet est souvent loué par les médias transalpins, et c'est peu dire qu'il s'est fait une place à part entière dans un milieu relativement bien garni. Ses 36 matches sur 38 lors de la saison 2017-18 en sont la preuve, ajouté à cela huit buts et deux passes décisives. Du très, très bon, alors que certains le voyaient même idéal pour remplacer Corentin Tolisso, blessé, en équipe de France...
Antoine Bourlon
Réagissez à cet article
500 caractères max