deschamps (didier) (F.Faugere/L'Equipe)
Bleus

Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse de Didier Deschamps

Quatre jours avant de défier la Bolivie en match amical à Nantes, Didier Deschamps s'est présenté devant la presse ce mercredi pour faire un état des lieux de l'actualité qui entoure les Bleus. Morceaux choisis.

La concurrence Umtiti-Lenglet

«Il n'y a pas de soucis particulier sur l'état physique de Sam (Umtiti). Il a été arrêté pendant de long mois. Il a comme tous les joueurs un besoin de récuperation après une blessure importante. Il joue avec Barcelone, certes moins que Clément Lenglet. Concernant la hiérarchie, elle est évolutive. Les deux sont dans les 23, il y a une concurrence logique et naturelle. Sam a joué de nombreuses compétitions avec nous, Clément a lui moins d'expérience. Tout ne peut pas être balayé.» 

La possibilité d'aligner deux gauchers en défense centrale

«Pour cela, il faut qu'il y ait un gaucher qui puisse jouer à droite. Quand vous regardez au très haut niveau, ce n'est pas arrivé souvent. L'équilibre est meilleur quand y a un droitier et un gaucher. Deux droitiers c'est possible car certains droitiers sont plus à l'aise à gauche. C'est pour ça que dans la construction des listes, je fais en sorte de ne pas avoir trois gauchers.»

Mbappé en 9

«C'est un attaquant qui peut évoluer dans plusieurs positons en étant efficace. La situation au PSG, avec les blessures de Neymar et Cavani, a fait qu'il a été positionné seul en pointe. C'est une question d'animation. La situation de Tuchel au PSG n'est pas forcément la même que la mienne. Kyllian a toujours la faculté à être décisif et comme tout attaquant il préfère jouer dans l'axe. Plus il sera près de la zone de vérité, mieux ce sera.»

L'association Mbappé-Griezmann

«C'est un équilibre à trouver. Antoine ne va pas changer son jeu. »
«Kyllian avec nous a davantage joué sur le côté droit, mais il est souvent dans l'axe aussi, il a une certaine liberté. Antoine fait souvent les compensations défensives. C'est un équilibre à trouver. Antoine ne va pas changer son jeu. Avec Kyllian, il y a plus de profondeur mais s'il y a des centres aériens, ce sera moins efficace qu'avec Olivier. C'est une question d'animation et un quatuor à mettre en place pour créer du danger.»

La présence de Lemar dans les 23

«Il a changé de club, de façon de s'entraîner peut-être aussi. Il a eu une période d'adaptation. Sur la fin de saison, il est mieux, un peu plus libéré. On lui demande des choses différentes et ça lui permet d'élargir sa palette. Quand vous changez de pays, de style de jeu, ce n'est pas si facile, mais Thomas a gardé sa qualité et il termine mieux la saison.»

La réforme de la Ligue des champions

«C'est un problème pour les Championnats. Avec autant de matches de Ligue des champions, c'est compliqué. Pour parler de la sélection, je ne vois pas ça d'un bon œil car on serait sur deux périodes où il faut être concentré en faisant deux fois quatre matches. Déjà que l'on ne passe pas beaucoup de temps ensemble, là il y aurait surtout de la récupération. Il y a plus de désavantages que d'avantages.»

L'évolution de Lucas Digne

«Il joue régulièrement. C'est un jeune joueur arrivé tôt, il a passé un cap cette saison. Il fait une bonne saison avec Everton, il est investi. Ça a été compliqué pour lui avec l'équipe de France, il n'a pas été dans le groupe pendant la Coupe du monde mais désormais il est là, il fait partie du groupe et on le suit de très près. Il s'inscrit dans le projet de l'équipe de France.»
Clément Pernia
Réagissez à cet article
500 caractères max
nahiko 29 mai à 18:50

Bof ,bof c bien terne comme jeu , sans plus !!

ADS :