(L'Equipe)
Transferts

Benatia, Christensen, Manolas... Cinq idées pour renforcer la défense centrale d'Arsenal

La débâcle contre Liverpool (5-1) a une nouvelle fois souligné les failles défensives béantes des Gunners. FF.fr propose cinq noms pour tenter de renforcer l'arrière-garde d'Arsenal.

Mehdi Benatia (Juventus Turin)

Avec la Vieille Dame, l'international marocain ne joue que très peu. Depuis le retour de Bonucci cet été, il n'a plus le temps de jeu qu'il a pu avoir par le passé, et n'a disputé que cinq petites rencontres en Serie A, ne totalisant que 450 minutes sur le pré. A 31 ans, il dispose d'une bonne expérience accumulée dans ses clubs successifs (Roma, Bayern, Juventus). Dans un contexte où Arsenal a besoin de stabilité et de leadership derrière, ça semble parfait. A la recherche d'un nouveau challenge, et avec le souci pour Emery de ne pas faire exploser les comptes, Benatia pourrait être une option intéressante.

Andreas Christensen (Chelsea)

Le Danois n'est pas du tout en odeur de sainteté depuis l'arrivée de Maurizio Sarri à Chelsea. Alors qu'il a longtemps été un élément important pour Antonio Conte, il n'est apparu qu'une seule fois en Championnat cette saison. Arsenal pourrait vouloir le relancer, d'autant que le défenseur central de 22 ans a déjà prouvé qu'on pouvait lui faire confiance. Avec ce recrutement, les Gunners allieraient la jeunesse et la connaissance de la Premier League. Il n'aurait pas besoin d'une période d'adaptation et pourrait rentrer directement dans cette défense qui a cruellement besoin de renfort.

Pedro Mendes (Montpellier)

C'est la petite touche Ligue 1. Mais elle est très loin d'être insignifiante. D'abord parce qu'Arsenal apprécie tout particulièrement le Championnat de France. Le plus bel exemple ces dernières années a été l'arrivée de Laurent Koscielny. Mais aussi parce que le joueur du MHSC est impérial. De match en match, il impressionne et a su séduire les observateurs pour sa régularité. Et si Montpellier possède la deuxième meilleure défense derrière le PSG (13 buts encaissés), c'est en grande partie grâce à lui et à cette solidité défensive qui le définit comme l'un des meilleurs centraux de l'Hexagone.

Kostas Manolas (AS Roma)

Les liens entre le défenseur grec et Arsenal ne sont pas nouveaux. Son nom revient régulièrement dans les petits papiers des Gunners pendant les périodes de mercato. Et ça tombe bien : cette saison, la Roma affiche une irrégularité déconcertante. Le club de la capitale n'est que sixième, à neuf points du podium et à vingt-trois points de la Juventus Turin, intouchable. De quoi peut-être pousser Manolas à tenter une nouvelle aventure, ailleurs... A 27 ans, son profil semblerait convenir à merveille à Arsenal et il serait indéniablement un atout pour renforcer la défense des Gunners.

Benjamin Pavard (Stuttgart)

Avec Stuttgart, plus grand-chose ne va pour le champion du monde. Le club est en grande difficulté en Bundesliga, avec une place de barragiste à trois points de la zone rouge. Pavard, lui, a été trimbalé à diverses positions de la défense : arrière latéral droit, central axe gauche et droit dans une défense à quatre, au centre d'une défense à trois... Ces différents positionnements lui ont aussi permis au fil du temps de développer une certaine polyvalence. S'il est souvent critiqué avec les Bleus à droite, il pourrait dépanner à un poste où si Bellerin est absent, Litchsteiner n'apporte que trop peu de garanties. Et Emery oscille aussi entre un système à trois ou à quatre. Quand on voit la bérézina actuelle, on se dit qu'il aurait sa place.

Jérémy Docteur

Parmi ces joueurs, lequel constituerait une bonne recrue pour la défense d'Arsenal ?

Réagissez à cet article
500 caractères max
tmfoot 31 déc. à 10:27

Aymen Abdennour

Mattdu75 31 déc. à 1:00

Kalidou Koulibaly