Adil Rami tacle son ancienne compagne Pamela Anderson. (/) EXPA Pressefoto
Foot

Adil Rami dément toute violence sur Pamela Anderson et regrette sa mise à l'écart par la Fédération Solidarité femmes

Le champion du monde Adil Rami a répondu samedi aux accusations de violences portées par son ex-compagne Pamela Anderson qui lui valent d'être écarté par Fédération Solidarité femmes.

Sous le feu des attaques de Pamela Anderson, Adil Rami répond samedi aux accusations de violences portées contre lui par son ex-compagne. Ces allégations ont conduit la Fédération nationale Solidarité femmes, dont il est l'ambassadeur et au profit de laquelle il a participé à l'émission Fort Boyard diffusée ce samedi, à « suspendre », jeudi, son partenariat avec le champion du monde de 33 ans.

« C'est vraiment dégueulasse »

« J'hallucine tellement c'est grave », écrit le joueur de l'OM sur Instagram. « Je tiens à vous dire que ces accusations de violences sont complètement fausses », poursuit-il, avant d'assurer que son « engagement pour la cause des violences faites aux femmes est quelque chose de vraiment important pour (lui) ». « C'est vraiment dégueulasse, dit encore Rami à propos des accusations de l'ex-star d'Alerte à Malibu. Après voilà je respecte la décision de l'association, ça m'attriste, mais je respecte », conclut-il.
Voir cette publication sur Instagram
Salut tout le monde. Bon j'ai pas le choix, je suis désolé. J'ai gardé le silence parce que je suis choqué et c'est super difficile de prendre la parole sans qu'on interprète chaque mot. Mais j'ai trop de choses sur le coeur. Je vais faire simple et super clair et comme je l'ai déjà dit je ne vais pas commenter les détails de notre vie avec Pamela. Je tiens à vous dire que ces accusations de violences sont complètement fausses et je peux pas laisser passer ça. J'hallucine tellement c'est grave. Ceux qui me connaissent savent qui je suis et mes valeurs. Ils savent que c'est impossible et que j'en suis incapable. Si elle voulait me toucher elle a bien choisi. Elle sait que mon engagement pour la cause des violences faites aux femmes est quelque chose de vraiment important pour moi. Je respecte trop les gens de solidarité femmes que j'ai rencontré et ce combat! C'est vraiment dégueulasse. Après voilà je respecte la décision de l'association , ça m'attriste mais je respecte . Après mentir pour garder une bonne relation avec son ex et ses enfants c'est une chose , mais utiliser des mensonges sur la violence pour me nuire , ça va trop loin et c'est injuste. Encore une fois je ne laisserai pas ces accusations fausses sur moi et ma famille sans réponse. Tout ça est trop grave. Voilà j'ai dit ce que j'avais à dire et avec le coeur. Je laisse les pros s'en occuper maintenant. Pour moi place à l'avenir. Adil????

Une publication partagée par Adil Rami (@adilrami) le 29 Juin 2019 à 12:13 PDT

Réagissez à cet article
500 caractères max
philippe.barcelo 30 juin à 2:18

Quand il dit c’est degueulasse, il parle des propos de pamela!Il respecte la position de l’association, qui privilégie La Défense de la femme en premier lieux, sans faire de recherche sur la véracité des propos tenus!

Marcel Saupin 29 juin à 16:36

"c'est dégueulasse... Mais je respecte...". Curieuse réaction si c'est une injustice, non ?

ADS :